Impact du Covid-19 : Sun’Agri témoigne

Share

Antoine Nogier, le PDG et fondateur de Sun’Agri a répondu aux questions de pv magazine concernant l’impact du virus et du confinement sur son activité.

« La période n’est évidemment pas facile, et très déstabilisante pour tous. Cependant, nous mettons à profit ce temps qui nous est donné pour approfondir certains sujets que nous n’avions pas le temps de traiter, ou que nous avions délaissés. Sun’Agri est en croissance très forte et comme toutes les entreprises en croissance, nous manquons de temps et privilégions généralement les sujets les plus urgents ; la crise du COVID nous permet de revisiter nos faiblesses et de nous renforcer.

Vos équipes continuent-elles à travailler ?

Oui, absolument tout le monde travaille, seules quelques personnes sont partiellement arrêtées du fait de gardes d’enfant en alternance avec leur conjoint.

Tout le monde est majoritairement chez soi, et lorsque le travail en home office n’est pas possible, des déplacements professionnels sont autorisés sous le strict respect des mesures-barrière.

Depuis la création du groupe, nous fonctionnons avec des sites géographiques distincts et donc avons pris l’habitude de visio-conférences. Nous avons eu la présence d’esprit quelques jours avant le confinement, de renforcer nos moyens de communication ainsi que notre bande passante VPN, de sorte que nous étions prêts au moment du confinement.

Quelles mesures ont été prises ?

J’ai immédiatement communiqué avec toute la société au début de la crise, pour leur rappeler ce qui, à mes yeux est essentiel dans une crise comme celle-ci. J’aime bien l’image de la voile : dans une tempête, il faut rester unis, coordonnés, ne pas paniquer, et faire entièrement confiance au capitaine et son équipage. Le management est plus direct, plus vertical, plus rapproché aussi, et sans doute moins participatif, il faut l’accepter. L’humain doit rester au cœur et l’aventure est plus que jamais collective.

Les mesures sont donc avant tout tournées vers la cohésion des équipes et la communication entre ses membres. Il s’agit de stimuler les équipes, d’éviter que les personnes ne tournent en rond ou dépriment dans leur appartement, et de renforcer la culture de l’entreprise.

Ainsi, le nombre de réunions a été considérablement augmenté, quitte à ce qu’elles soient plus courtes. Des forums ouverts à tout le personnel ont été ouverts, les office managers ainsi que l’équipe de communication, l’animent avec des échanges réguliers, des recettes de cuisine, des petits trucs, des photos, bref, de la convivialité et du lien.

Certains projets ont-ils été mis en pause ?

Il y a des décalages mais pas vraiment de standby. Au contraire, nous conservons la même ligne de conduite, la même direction de long terme, mais intégrons des éléments de crise : gestion des équipes, priorisation, recentrage de certaines actions, du fait de l’arrêt de l’activité économique. Vous savez, l’activité de Sun’Agri est tournée vers l’adaptation de l’agriculture aux changements climatiques, pour la rendre résiliente et capable de traverser les décennies qui viennent et les turbulences de la crise climatique qui vient. La crise actuelle du Covid ne fait que nous rappeler notre métier, et nous rappelle que nous devons être nous-mêmes résilients. »