L’Australie accueillerait une batterie de 600 MW développée par Neoen

Share

De pv Australia

 

La ville australienne de Geelong, dans le Victoria, a dévoilé des plans pour un système de batteries de 300 millions de dollars australiens (185,5 millions de dollars). Le développeur français d’énergies renouvelables Neoen a soumis la demande de permis de construire pour ce projet, qui a été baptisé “Victoria big battery”.

L’installation de stockage de 600 MW fournira des services de réponse rapide en fréquence au National Electricity Market (NEM, le marché de gros de l’Australie orientale et méridionale) et servira de réserve pour augmenter l’approvisionnement en électricité dans le Victoria, tout en améliorant la fiabilité du réseau, a déclaré la société dans sa demande.

« De telles installations de stockage d’énergie peuvent réduire la volatilité des prix spot et protéger le réseau contre les perturbations, améliorant ainsi la fiabilité et réduisant potentiellement les coûts de l’électricité », a ajouté la société.

En tant que développeur de la plus grande batterie d’exploitation au monde – la grande batterie Tesla de 100MW/129MWh en Australie du Sud, connue sous le nom de Hornsdale Power Reserve – Neoen a bénéficié d’une augmentation significative de ses revenus. Les services auxiliaires de contrôle de fréquence (FCAS) fournis par la grande batterie Tesla, qui devrait augmenter en capacité de 50 %, ont contribué à la majeure partie de la hausse de 56% des revenus mis en réserve par Neoen au dernier trimestre de l’année dernière.

Durant sa première année de fonctionnement, la Tesla Big Battery a permis d’économiser près de 40 millions de dollars australiens en coûts de stabilisation du réseau. Mais la contribution la plus significative du projet est peut-être le fait qu’il a amélioré l’image du stockage de l’énergie par batteries.

Pour son nouveau projet de batterie, Neoen s’est associé à Mondo Power, une filiale d’AusNet Services spécialisée dans les offres d’énergie distribuée commerciale et communautaire. Le projet sera situé à la station de Moorabool, propriété d’AusNet, et pourrait accueillir des batteries fabriquées par Tesla.

« Bien que Tesla ne soit pas le fournisseur final d’équipement sélectionné pour le projet, leur équipement est considéré comme représentatif pour un système de stockage d’énergie par batteries de cette taille », a déclaré la société dans sa demande.

Un projet de cette taille est conforme à la décision du gouvernement de l’État de Victoria de contourner certaines parties des règles qui régissent le fonctionnement du NEM. L’État est prêt à introduire une législation qui accélérera les projets prioritaires tels que les batteries à l’échelle du réseau et la modernisation des lignes de transport d’électricité, car il cherche à faire plus de place pour que le réseau puisse accueillir une plus grande capacité solaire et éolienne.

Ce projet de grande batterie de l’État de Victoria vient s’ajouter aux nombreuses autres propositions de stockage de batteries à l’échelle du réseau électrique australien, qui ouvrent la prochaine phase de modernisation du réseau électrique du pays. Rien que cette semaine, le Territoire du Nord a proposé une grosse batterie de 30 millions de dollars australiens pour le réseau Darwin-Katherine. Presque tous les nouveaux projets d’énergie renouvelable à grande échelle en Australie sont construits avec la possibilité d’y adjoindre des batteries.