McPhy sélectionné pour deux projets de mobilité zéro-émission

Share

Le premier projet, en région Centre-Val-de-Loire, a pour objectif de convertir les surplus d’électricité renouvelable (éolien et photovoltaïque) en gaz vert. L’hydrogène zéro-carbone ainsi produit, injecté dans les réseaux permettra de remplacer en partie le gaz fossile, mais également de répondre aux besoins de la mobilité propre grâce à une station de recharge dédiée McFilling 20-350 by McPhy qui y sera installée en fin d’année, précise McPhy dans un communiqué ce 9 avril.

Situé dans la région Grand Ouest, le second projet a pour objectif de recharger des véhicules légers (350 bar et recharge partielle des véhicules 700 bar) mais également des véhicules lourds dédiés au transport de personnes. L’installation de la station McPhy a été effectuée mi-mars 2020 et une première phase de tests a été conduite avec succès.

Laurent Carme, directeur général de McPhy, déclare dans le communiqué : « Ces succès commerciaux confirment la pertinence de notre « starter kit » McFilling qui séduit par sa compétitivité prix et ses performances. Il s’agit d’un équipement que nous avons dimensionné spécifiquement pour amorcer rapidement et efficacement un projet hydrogène dans les territoires, avant de les accompagner ensuite dans le déploiement de stations de plus grande capacité qui répondront à la croissance future de leurs besoins en hydrogène. À terme, notre ambition est de poursuivre la mise en œuvre de véritables écosystèmes zéro-carbone, connectés à des sources d’énergie renouvelable, produisant un hydrogène zéro-carbone pour des applications de mobilité, industrielles ou énergétiques et créateurs de valeur. »

Permettant de densifier l’infrastructure hydrogène, la station McFilling 20-350 McPhy est dotée d’un design compact et sa modularité, deux atouts qui lui permettent d’évoluer pour accompagner toute autre phase du projet.

La nouvelle génération de « starter kit », sélectionnée pour les deux projets précédemment cités, est équipée d’un connecteur infrarouge permettant d’offrir une solution de recharge aux véhicules avec une pression de 350 bar et une solution de recharge partielle (de l’ordre de 60%) aux véhicules nécessitant une pression de recharge de 700 bar. Ce modèle « starter kit » de McPhy est une technologie éprouvée qui équipe déjà de nombreux projets, notamment pour les villes de Paris et de Rouen ainsi que dans le cadre du projet « EAS-HyMob » en Normandie.

McPhy rappelle avoir déjà 25 stations en référence en cours ou en service.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...