Un projet photovoltaïque non subventionné de 350 MW en vue au Royaume-Uni

Share

Le développeur solaire britannique Hive Energy et la filiale Wirsol Energy du développeur de projets allemand Wirsol attendent l’approbation finale pour leur projet de centrale solaire de 350 MW, sans subvention, qui devrait être construite sur la côte nord du Kent, près de Graveney, Faversham, Sheppey et Whitstable.

Les deux entreprises ont déclaré que le ministère britannique du commerce, de l’énergie et de la stratégie industrielle devrait prendre sa décision finale sur le projet d’ici la fin du mois.

Le projet sera probablement associé à un système de stockage d’énergie sur place, avec des panneaux photovoltaïques qui seront déployés selon une orientation est-ouest. L’installation sera reliée à la sous-station de Cleve Hill située à proximité.

« Depuis 2017, les promoteurs ont consulté toutes les parties prenantes concernées, y compris les autorités de Swale, Kent et Canterbury et leurs communautés afin de concevoir le parc solaire selon les appréciations reçues lors de ces consultations », ont déclaré les deux entreprises. « Ce n’est pas un parc solaire ordinaire. »

Le nom de l’acheteur de l’électricité produite par la centrale n’a pas été précisé, ni les conditions correspondantes.

Hive Energy développe actuellement plusieurs parcs solaires sans subventions au Royaume-Uni, dont une installation photovoltaïque de 48 MW déjà mise en service dans le Hampshire.

Le fait de coupler des installations solaires à grande échelle et du stockage pourrait accélérer le déploiement des énergies renouvelables sans subventions au Royaume-Uni car cela réduit les risques d’investissement selon un récent rapport de la société britannique d’études de marché Aurora Energy Research. L’étude précise que la co-localisation du stockage de l’énergie avec de tels projets peut couvrir le risque de cannibalisation des prix, un phénomène qui se produit lorsque le déploiement massif de l’énergie solaire sur le modèle merchant fait baisser les prix de gros de l’électricité si bas que les rendements des investisseurs sont affectés.

L’association centrales solaires + stockage sera ainsi décisive pour le développement d’une énergie renouvelable rentable et non subventionnée dans le pays, ajoute Aurora Energy Research. « Nous trouvons des taux de rentabilité interne (TRI) entre 6,6 % et 7,6 % pour les actifs hybrides déployés en 2020 dans notre scénario de marché de base, contre 4 % pour les actifs solaires autonomes et les batteries », ont déclaré les analystes.