Un nouveau module bifacial parabolique avec système de refroidissement actif intégré

Share

Des chercheurs de l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah du Maroc (USMBA) ont conçu un module photovoltaïque cristallin bifacial basé sur une technologie de réflecteur, avec un système de refroidissement actif intégré.

Le module, qui est en cours de brevetage, est composé de cellules solaires bifaciales paraboliques en polymère reliées entre elles par deux types de tubes différents permettant le refroidissement du panneau. Des tubes jaunes relient les chaînes de cellules solaires verticalement et sont visibles sur la face avant. Les tubes bleus relient les chaînes horizontalement et ne sont pas visibles de l’extérieur puisqu’ils sont placés au milieu de la face arrière et aux jonctions entre les réflecteurs.

Chaque chaîne est reliée à l’autre en décalage par rapport à la cellule adjacente en reliant le tube jaune de chaque string avec le tube bleu de l’autre chaîne. De cette façon, un décalage est créé entre les strings permettant à la lumière du soleil de passer pour être réfléchie par les miroirs paraboliques au dos de la cellule.

Grâce à cette connexion alternative des strings PV, les tubes bleus sont capables de refroidir les cellules du milieu, tandis que les tubes jaunes effectuent la même tâche aux extrémités des cellules. « Nous testons actuellement plusieurs liquides transparents pour obtenir la meilleure dissipation de température », a déclaré l’un des scientifiques, le professeur Abdelaziz El Ghzizal, à pv magazine.

L’architecture des panneaux pourrait apporter des gains de rendement importants en combinant l’effet de refroidissement des tubes avec la puissance supplémentaire fournie par la face arrière des cellules solaires. La performance du panneau doit être évaluée, les premiers tests devant être effectués sur une cellule à deux faces intégrées.

« Le prototype est en cours de réalisation, et nous commençons à établir des liens avec des organismes extérieurs pour accélérer son développement », a déclaré M. El Ghzizal. « Nous sommes ouverts à d’autres partenariats dans ce sens. »

En ce qui concerne la technologie de cellule qui sera utilisée dans les panneaux, El Ghzizal précise que de nombreux matériaux et types de cellules différents sont testés pour assurer une haute performance à faible coût.