Aleo Solar lance un nouveau module de 400 Wc pour le PV résidentiel et commercial

Share

Le nouveau module « Leo 400W » possède un rendement élevé, obtenu, entre autres, grâce à l’emploi de plus grands wafers, et à un arrangement en demi-cellules. Aleo Solar y a en outre mis en œuvre une technologie multi-busbar innovante. Il sera décliné également en une version Full Black, précise un communiqué publié à cette occasion.

Avec cette dernière série, la firme allemande proposera un module propre à une manipulation confortable en toiture : 1 750×1 140 mm, pour un poids d’environ 22 kg. « Il a été particulièrement important pour nous de trouver l’optimum entre la taille et la haute performance du module », explique le Alexander Kasic, responsable de la qualité chez Aleo.

Pour un maximum de flexibilité sur les toits difficiles, Aleo offrira deux dimensions distinctes pour cette série. Les versions raccourcies (1 560×1 140mm) pourront librement être interconnectés sur une même chaine avec leurs homologues de dimensions standard, et permettront une meilleure granularité pour la réalisation de toitures PV complètes, à l’esthétique optimale avec des versions full black.

Aleo Solar déclinera cette nouvelle gamme en une version Solrif, Full Black également, pour les intégrations au bâti (segment BiPV Premium). Le module mesurera 1 590×1 140mm.

Durabilité, robustesse et sérénité se retrouvent d’ailleurs dans les garanties, puisqu’Aleo offrira une garantie produit et performance de 25 ans pour toute la nouvelle gamme. Aleo Solar est une filiale de Sino American Silicon Products, troisiéme plus grand fabricant mondial de wafers pour l’industrie électronique.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...