Meyer Burger fait le point sur ses modules PV disponibles en France

Share

Le salon Intersolar la semaine dernière a été l’occasion pour Meyer Burger de faire le point sur ses produits actuellement disponibles en France. « Nous avons commencé à livrer le 375 Full Black et les puissances les plus élevées seront progressivement livrées en début d’année prochaine, en fonction de la demande, que ce soit pour le Black ou pour le White », a précisé Jean-Noël Wolff, responsable commercial France à pv magazine France. La vente se fait via les réseaux de distribution spécialisée en France, certains noms comme Krannich, Alaska Energies, KDISolar ayant déjà été annoncés et d’autres sont en prospection.

La gamme de Meyer Burger se compose de deux modules monofaciaux de 120 demi-cellules hétérojonction : le White et le Black, tous deux dans des dimensions de 1767 mm*1041 mm pour un poids de 19,7 kg. Le White se compose d’un face arrière blanche, avec cadre en aluminium anodisé et décline les puissances de 380 à 400 Wc. Prévu pour le secteur du résidentiel, le Black comporte une backsheet noire, et atteint des puissances de 375 à 395 Wc. Tous deux sont garantis produit et performance sur 25 ans, avec une performance supérieure à 92 % après 25 ans, ce qui correspond à une dégradation annuelle de 0,32 %. « Nous fournissons également la garantie installateur sur cette même durée », souligne Jean-Noël Wolff.

Un module bi-verre bi-facial avec la technologie overlapping

Enfin, la gamme de Meyer Burger se compose du Glass, un module bi-verre bi-facial. « Là encore, il se compose de 120 demi-cellules à hétérojonction et d’un cadre 35 mm, précise Jean-Noël Wolff. La plaque de verre de chaque côté fait 2,1 mm d’épaisseur, pour un poids total de 24,4 kg ». Autre particularité : les demi-cellules sont assemblées en overlapping (légèrement recouvertes les unes sur les autres). De fait, le module est légèrement plus court, à 1722 mm*1041 mm, et fait gagner en puissance surfacique (21,8 %), bien qu’il perde un peu de puissance crête (de 370 à 390 Wc). Enfin, le facteur de bifacialité atteint 90 %, « en raison de la technologie HTJ Si-amorphe/Mono N-Si », avance Jean-Noël Wolff. Le produit et les performances linéaires sont garanties 30 ans, et les performances après 30 ans sont supérieures à 93,2 %, soit une dégradation annuelle de 0,20 %.

Pour les trois produits, le calcul du bilan carbone est en cours et devrait être annoncé d’ici mars 2022. Toutes les cellules sont fabriquées dans l’usine allemande de Thalheim et les modules sur le site de Freiberg, dans l’ancienne usine de Solarworld, reprise par Meyer Burger. Concernant les wafers M6, Meyer Burger assure s’approvisionner exclusivement auprès du fabricant allemand Wacker Chemie et exiger de lui un sourcing en silicium monocristallin « totalement exempt de travail forcé », comme le déclare une porte-parole de l’entreprise. Wacker dit quand à lui s’approvisionner en Allemagne et aux Etats-Unis.

Les nouvelles tuiles solaires de Meyer Burger.

Image : Meyer Burger

Sur Intersolar, le fabricant a également dévoilé de nouvelles tuiles solaires pour un projet PV intégré au bâtiment (BIPV) Le nouveau produit a été conçu par la société d’ingénierie allemande paXos Consulting & Engineering GmbH & Co. KG, qui a vendu les brevets associés à Meyer Burger. Les tuiles mesurent 44 cm x 33 cm x 3 cm et pèsent 2,5 kg. Cela les rend plus légères que les tuiles normales, a expliqué Peter Hakenberg, directeur général de paXos. Il affirme qu’il s’agit d’un avantage important, notamment en ce qui concerne les charges de neige. Les tuiles PV noires chauffent considérablement en été, c’est pourquoi il y a un conduit de ventilation continu des briques inférieures aux briques supérieures, produisant un effet de cheminée. Leur production commencera au second semestre 2022.

 

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

Apex Energies lève plus de 120 M€ pour construire 250 centrales solaires en toitures et ombrières
18 juillet 2024 D'un montant exact de 125,4 M€, il s'agit du deuxième financement de plus de 100 millions d’euros levé par le groupe et du plus important de son histo...