Énergies renouvelables citoyennes : suite aux annonces gouvernementales, place aux moyens et à l’action !

Share

Le plan d’action annoncé ce jour par la ministre Mme Pompili vise à développer 1000 nouveaux projets citoyens d’énergie renouvelable d’ici 2028, et ainsi multiplier par cinq le nombre de projets à gouvernance locale portés par les citoyens et des collectivités sur les 7 prochaines années.

Le Collectif pour l’énergie citoyenne, qui porte l’ambition de 15 % d’énergie renouvelable citoyenne d’ici à 2030, salue l’annonce d’un tel objectif qui fixe un jalon important à traduire dans la prochaine programmation pluriannuelle de l’énergie. Il appelle le gouvernement à engager ce plan d’actions dès à présent et à construire une volonté politique forte, afin d’accroître progressivement et durablement la place des acteurs locaux dans les projets d’énergie renouvelable.

Une animation territoriale renforcée et des mécanismes de soutien adaptés

Le renforcement des moyens d’animation au plus près des projets et l’adaptation des mécanismes de soutien aux contextes territoriaux sont des leviers structurants pour accompagner le développement des projets citoyens. À travers le plan d’action, il s’agit dès à présent :

  • d’accélérer la dynamique des projets, en augmentant de 50% les effectifs d’animation territoriale dans les régions et en menant une campagne de communication sur les énergies renouvelables citoyennes
  • d’adapter les mécanismes de soutien public, par la sécurisation du cumul des aides territoriales avec les dispositifs de soutien nationaux, le développement du guichet ouvert et une plus grande participation des acteurs locaux aux appels d’offres nationaux.

Néanmoins, ce plan d’action ne pourra être décliné sans impliquer davantage les acteurs locaux. Mieux associer les acteurs locaux à la transition énergétique est une condition indispensable de sa réussite. Les projets à gouvernance locale qui associent habitants, collectivités, entreprises locales ou agriculteurs à l’investissement et la gouvernance du projet, c’est-à-dire aux décisions stratégiques, participent à une meilleure appropriation locale des énergies renouvelables et de la transition énergétique. De nombreux projets l’illustrent comme le parc éolien de l’Hyrôme dans le Maine-et-Loire, les toitures solaires développées par les Centrales Villageoises partout en France, le parc solaire au sol d’Espalmade en Haute-Garonne, ou encore le réseau de chaleur bois énergie de Lucinges en Haute-Savoie.

The views and opinions expressed in this article are the author’s own, and do not necessarily reflect those held by pv magazine.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

Apex Energies lève plus de 120 M€ pour construire 250 centrales solaires en toitures et ombrières
18 juillet 2024 D'un montant exact de 125,4 M€, il s'agit du deuxième financement de plus de 100 millions d’euros levé par le groupe et du plus important de son histo...