Neoen grandit son CA et atteint 2,7 GW de capacité grâce à 51 % de solaire et un nouveau PPA avantageux

Share

Neoen a annoncé ses résultats pour le troisième trimestre 2021. Au 30 septembre dernier, le groupe atteignait une capacité en opération de 2 735 MW, soit 119 MW de plus qu’en décembre 2020. Le solaire représente plus de la moitié de cette augmentation avec 75 MWc installés en France sur huit centrales photovoltaïques. A noter que deux mises en service de centrales PV sont intervenues en octobre et ne sont donc pas pris en compte dans ces chiffres : la centrale solaire Altiplano 200 en Argentine d’une puissance de 208 MWc ainsi qu’une centrale solaire de 11,7 MWc en France.

Le groupe reporte une légère baisse du taux de disponibilité de ses installations solaires qui passe à 94% contre 98% au cours des neuf premiers mois de 2020. Le communiqué précise toutefois que l’audit et la reconfiguration d’onduleurs sur la centrale d’El Llano au Mexique semblent être responsables de cette baisse puisqu’en excluant cet actif, le taux de disponibilité moyen atteint 99%. Concernant le facteur de charge moyen, les installations solaires du groupe atteignent 19,3% contre 17,9% sur la même période en 2020. La hausse n’est toutefois pas significative puisque le premier semestre 2020 avait connu des conditions d’ensoleillement défavorables en Australie, une situation qui s’est répétée cette année au troisième trimestre en Europe, en Australie et au Mexique.

Le chiffre d’affaires de l’activité solaire est en forte hausse : +9% par rapport aux neuf premiers mois de 2020. En effet, le PPA relatif à la centrale d’El Llano au Mexique ayant débuté le 1er juillet 2021 (au lieu de fin juin 2020 initialement prévu) le groupe a pu profiter d’une valorisation de la production électrique au prix du marché. Il a également pu compter sur les revenus de ses centrales entrées en service en France en 2021. Ce faisant, le solaire contribue à 50 % du chiffre d’affaires global.

Pour la suite de son développement, Neoen peut compte sur un portefeuille sécurisé de 5,5 GW au 30 septembre 2021, soit près de 300 MW de nouveaux projets awarded par rapport à fin 2020, dont 74 MWc de projets solaires gagnés au premier trimestre 2021 dans le cadre de l’appel d’offres gouvernemental CRE 4.9. Par ailleurs, Neoen a récemment remporté 130,3 MWc en France lors du récent appel d’offres gouvernemental pour les centrales solaires au sol CRE 4.10. La capacité totale se divise en neuf projets de 4,0 à 42,8 MWc situés dans le Grand Est, la Nouvelle-Aquitaine, l’Indre-et-Loire, le Nord et la Sarthe.

Le groupe précise que les coûts croissants et les retards provoqués par le bouleversement des chaînes d’approvisionnement, en particulier dans le solaire, vont provoquer des délais plus longs dans la mise en construction et la réalisation de certains projets. Aussi Neoen prévoit désormais d’atteindre 5 GW en opération courant 2023 au lieu de fin 2022, mais réitère son ambition de dépasser les 10 GW dans son portefeuille installé et en développement d’ici fin 2025.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...