Le projet européen EuGeLi aboutit avec ses premières extractions de lithium qualité batterie en Alsace

Share

Achevé en décembre 2021, le projet européen EuGeLi (European Geothermal Lithium Brine) cherche à développer une industrie de production viable de lithium en Europe. Installé en Alsace, à la frontière avec l’Allemagne, le site en opération de Soultz-sous-Forêts (Bas-Rhin) vient de produire ses premiers kilogrammes de carbonate de lithium de qualité batterie issus d’eau géothermale du fossé rhénan.

Le lithium est en fait extrait de saumures géothermales situées dans la région rhénane de la frontière franco-allemande qui constitue un important réservoir pour ces saumures, lesquelles sont actuellement exploitées pour la production d’électricité et de chaleur. Souvent enrichies en lithium grâce aux interactions eau/roches qui se produisent en profondeur, elles constituent, selon les porteurs de projets, une ressource de lithium dormante en Europe.

Le groupe minier et métallurgique Eramet, qui coordonne le projet, et l’IFPEN (IFP Énergies Nouvelles, le successeur de l’Institut français du pétrole) ont mis au point un procédé d’extraction spécifique, composé de colonnes d’extraction remplies d’un matériau d’adsorption pour capter de façon sélective le lithium de la saumure. L’eau ainsi captée est ensuite réinjectée dans le sous-sol tout en exploitant la ressource géothermique.

A terme, l’objectif sera de mettre en place une filière industrielle européenne de production de lithium à partir de ressources non conventionnelles pour faire face à la demande croissante, en particulier pour la fabrication de batteries pour les véhicules électriques.

« Dans le cadre de la transition énergétique, le lithium est un métal qui suscite un fort intérêt, en particulier pour la fabrication de batteries pour les véhicules électriques, pour laquelle la demande mondiale ne cesse d’augmenter et dont l’approvisionnement est aujourd’hui très majoritairement assuré par l’Amérique Latine, l’Australie et la Chine », précise à ce sujet le Bureau de recherches géologiques et minières dans un communiqué.

Le projet EuGeLi est financé par l’Institut Européen d’Innovation et de technologie, section Matières Premières (EIT Raw Materials) afin de mettre en place une filière industrielle européenne de production de lithium à partir de ressources non conventionnelles. Le projet a débuté en janvier 2019, porté par Eramet avec huit partenaires français, allemands et belges dont Electricité de Strasbourg, l’IFP Energies Nouvelles, Chimie Paris Tech, le groupe BASF, Eifer, VITO et la VUB (Vrije Universiteit Brussel). La prochaine étape visera à optimiser le modèle économique de production.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

L’action du développeur solaire résidentiel SunPower s’effondre de 70 %
23 juillet 2024 Le cours de l'action du développeur américain d'installations solaires en toiture, appartenant à 32 % à TotalEnergies, est passé sous la barre des 1 $...