Un nouveau module solaire conçu pour les revêtements de sol

Share

D’après pv magazine international.

L’entreprise hongroise Platio Solar a présenté de nouveaux modules solaires destinés à des utilisations en revêtement de sol lors du récent événement Smarter E à Munich, en Allemagne.

« Ils s’appuient sur une nouvelle structure de cadre qui assure une meilleure protection de la surface du verre », a déclaré Helga Ruscsák, responsable marketing, à pv magazine. « Ils peuvent être installés sur les chaussées, les terrasses, les allées, les trottoirs, les parcs, les pistes cyclables, les marinas et les routes à faible trafic, mais aussi pour d’autres applications industrielles et hors réseau. »

Les modules sont disponibles avec des cellules monocristallines ou en version polycristalline, avec un choix de verre clair ou opale. Tous les produits mesurent 353 mm x 353 mm x 41 mm et pèsent 6,5 kg.

Les produits polycristallins sont dotés de cellules solaires de 156 mm x 156 mm à rendement de 18,6 %, avec une puissance nominale de 18,2 W. Ils présentent une tension à vide de 2,66 V et un courant de court-circuit de 8,9 A.

Les modules monocristallins ont un rendement de conversion de puissance de 22,3 %, une tension en circuit ouvert de 2,72 V et un courant de court-circuit de 8,89 A. Ils sont fabriqués avec quatre cellules mesurant 158,7 mm x 158,7 mm.

Les panneaux sont recouverts de 10 mm de verre trempé traité selon un procédé de gravure à l’acide. Ils sont également équipés d’un cadre en composite polymère à base de polyéthylène basse densité (LDPE) et de polyéthylène haute densité (HDPE) doté d’un matériau constitutif de la matrice.

« Le cadre est fabriqué à partir de plastique 100 % recyclé », précise Helga Ruscsák.

Tous les modules peuvent supporter une charge maximale de 2 tonnes par module. Selon le fabricant, un véhicule d’un poids allant jusqu’à 8 tonnes pourrait rouler sur les modules. « Nous n’avons pas vocation à construire des autoroutes ou des routes solaires avec nos produits », a indiqué Helga Ruscsák.

Selon Platio Solar, les cellules solaires ont le même cycle de vie que celles utilisées dans les panneaux conventionnels, et ce, malgré leur exposition à des contraintes mécaniques. « Plusieurs tests ont été réalisés sur ce point au cours du processus de certification CE », a déclaré M. Ruscsák, notant que les modules sont dotés d’un système à basse tension permettant de marcher dessus en toute sécurité.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...