Boralex connecte une centrale de 9 MW sur trackers solaires en Haute-Loire

Share

Boralex a annoncé, le 11 octobre dernier, la mise en service du parc solaire de La Clé des Champs qui est situé sur la commune de Saint Christophe-sur-Dolaison, dans le sud-est du Massif central. D’une puissance installée de 9 MW (contre 12,5 MW initialement prévus), l’installation repose sur des trackers solaires qui lui permettent de suivre la course du soleil, tout au long de la journée. La centrale est équipée de plus de 28 000 panneaux solaires et devient, selon le groupe québecois, le plus grand parc de production photovoltaïque de la Haute-Loire – et son premier actif dans le département.

Le projet est lauréat de l’appel d’offres CRE 4 (période 7) et bénéficie, à ce titre, d’un contrat de complément de rémunération de 20 ans. Il a aussi ouvert son capital au financement participatif en octobre 2020, sachant qu’à cette époque, l’investissement participatif donnait droit à un bonus de rémunération de 3 €/MWh si la contribution des citoyens et collectivités dépassait 40 % des fonds propres. La collecte correspondante, menée sur la plateforme Enerfip, avait permis de récolter 844 000 € (sur 1 050 000 euros attendus), soit 40 % du capital en fonds propres du projet avec 150 investisseurs.

Boralex précise que les équipes en charge de l’exploitation et de la maintenance du parc solaire seront basées à Chaspuzac, une commune située à 11 kilomètres de l’infrastructure, où l’entreprise est présente via une base de maintenance depuis 2010.

« Alors que la crise énergétique bat son plein, seules les énergies renouvelables peuvent permettre d’installer rapidement des capacités additionnelles en énergie décarbonées. Compétitives, elles permettent de produire, au cœur des territoires, une énergie à bas coût au bénéfice de la collectivité », a déclaré Nicolas Wolff, vice-président et directeur général Boralex, Europe.

Pour rappel, l’entreprise québecoise veut accélérer sa croissance en France et s’est fixé comme objectif d’atteindre 1,8 GW de puissance installée en 2025 et jusqu’à 3 GW en 2030, avec un focus sur le solaire – même si son portefeuille français comprend aussi des installations de stockage et d’éoliennes.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

Enphase lance en France sa batterie domestique en 5 kWh
09 juillet 2024 Basée sur la chimie lithium fer phosphate (LFP), celle-ci dispose d'une capacité totale d'énergie utilisable de 5 kWh, de six micro-onduleurs IQ8D-BAT...