[Dans les allées d’Energaïa] PowR Group veut révolutionner le solaire en façade

Share

En septembre dernier, le distributeur de matériel solaire KDISolar annonçait son changement de nom, pour devenir PowR Group. Un changement d’identité qui s’accompagne également d’une nouvelle stratégie. « KDI Solar était spécialisé dans la distribution de matériels principalement dans les segments de solaire au sol et d’ombrières de parking, explique Marc Duprilot, responsable développement chez PowR Group à pv magazine France. Avec notre changement de nom, nous avons fait le choix de nous focaliser davantage sur le solaire résidentiel et de développer nos produits en interne, toujours en les commercialisant directement aux installateurs, qui sont nos clients historiques, et non aux utilisateurs finaux ».

L’une des illustrations de ce changement de positionnement pouvait se voir sur le salon Energaïa qui s’est tenu les 7 et 8 décembre à Montpellier. L’entreprise présentait en effet pour la première fois sa solution de solaire en façade, Ultraçade, pouvant s’apposer directement aussi bien aux bâtiments neufs qu’aux bâtiments existants. La structure métallique s’adapte en effet au béton, à la maçonnerie, à une ossature en bois ou métallique (bardage double peau).

Prévue pour être installée sur les façades orientées au sud, la structure n’est pas totalement collée au mur de façade. Ce vide technique apporte une lame d’air qui assure une ventilation naturelle derrière les panneaux photovoltaïques pour réduire la température de leur face arrière. « Par ailleurs, cet effet cheminée améliore les coefficients énergétiques du bâtiment d’environ 30 % », ajoute Marc Duprilot. Enfin, le design a été optimisé pour réduire l’ombrage sur les panneaux.

L’offre se décline en trois gammes : le kit “prêt à poser” de 3,6 kWc se compose de 9 modules monocristallins noirs Vertex S de Trina Solar en 405 Wc équipés de micro-onduleurs. PowR Group indique par exemple que pour un bureau tertiaire à Clermont-Ferrand, avec un ensoleillement annuel de 920 heures, le taux d’autosuffisance peut être de 15 % grâce à cette façade et le taux d’autoconsommation de 94 %. La solution est également déclinée en un kit de 6 kWc, avec cette fois 15 panneaux photovoltaïques de 405 MWc. Cette fois, les mêmes simulations montrent un taux d’autosuffisance de 22 % et un taux d’autoconsommation de 82 %. Enfin, l’entreprise propose une solution entièrement sur mesure, qui s’adapte à la configuration des façades du client.

La commercialisation du produit est prévue pour le premier trimestre 2023, une fois que toutes les certifications auront été obtenues.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.