L’agence nationale italienne publie une cartographie des sites à potentiel agrivoltaïque

Share

D’après pv magazine Italie

L’Agence nationale italienne pour les nouvelles technologies, l’énergie et le développement économique durable (Enea) a conçu une carte documentant le potentiel de l’Italie pour le déploiement de l’agrivoltaïque. « La carte est en cours de validation et elle sera accessible en ligne à l’avenir », a déclaré l’agence, notant qu’elle est principalement conçue pour aider à identifier les sites potentiels pour le développement de l’agrivoltaïque.

Le centre de recherche Enea à Portici, près de Rome, a développé la carte avec le soutien du groupe de travail AgrivoltaicoSostenibile@ENEA et de l’AIAS, l’Association italienne pour l’agrivoltaïque durable, présidée par Enea elle-même. La carte est basée sur des indicateurs liés aux caractéristiques qualitatives et quantitatives du paysage italien.

« Le potentiel de l’agrivoltaïque dans le contexte national est généralement évalué sur la base des caractéristiques topographiques et de l’extension des zones agricoles disponibles, a déclaré Grazia Fattoruso, chercheuse à l’Enea. La méthodologie développée dans notre laboratoire de géomatique prend en compte à la fois les différents facteurs qui peuvent influencer le potentiel solaire photovoltaïque d’une zone donnée, tels que les facteurs géophysiques, techniques et environnementaux, et les facteurs qui peuvent influencer le rendement agricole, tels que les différents types de sol, la capacité d’utilisation des terres et la rareté de l’eau ».

En Italie, six groupes de travail différents soutiennent activement les organismes responsables de la mise en œuvre de l’agrivoltaïque. Ces groupes se concentrent sur la certification durable, la législation et la mise en œuvre, la formation, les technologies agricoles et les considérations paysagères. « Il est essentiel de souligner à quel point la formation est cruciale pour l’ensemble du système agricole qui, ces dernières années, a été affecté par des changements qui nécessitent de l’innovation », a déclaré l’Enea. Dans ce contexte, l’agrivoltaïque durable agit comme un “agrégateur” capable d’introduire des innovations dans un système à partir des besoins exprimés par les opérateurs impliqués.

En avril, le gouvernement italien a lancé un nouveau programme d’incitation pour soutenir les solutions photovoltaïques innovantes. Le programme fait partie du Plan national de relance et de résilience (PNRR) du pays et dispose d’un budget de 1,1 milliard d’euros, ce qui devrait suffire à déployer environ 1,04 GW de capacité photovoltaïque d’ici juin 2026.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

Apex Energies lève plus de 120 M€ pour construire 250 centrales solaires en toitures et ombrières
18 juillet 2024 D'un montant exact de 125,4 M€, il s'agit du deuxième financement de plus de 100 millions d’euros levé par le groupe et du plus important de son histo...