Longi présente ses modules à cellules à contact arrière pour le marché résidentiel et C&I français

Share

pv magazine France : Longi a récemment commencé à vendre son module Hi-MO6 sur le marché français. Quels avantages ce produit peut-il apporter aux propriétaires de systèmes photovoltaïques résidentiels ?

Adrien Larruchon : Les modules Scientist et Explorer que nous commercialisons sur le marché français depuis le début du mois de juin combinent deux technologies à haut rendement, à savoir le PERC et le contact arrière passif hybride (HPBC), ce qui permet aux modules de tirer encore plus de puissance sur des surfaces limitées. La série Hi-MO6 permet donc de réduire la taille et le coût des projets, et d’améliorer le retour sur investissement. D’autre part, la taille des panneaux reste identique à celle des générations précédentes, ce qui simplifie le travail des installateurs, ainsi que le rétrofit des installations existantes.

Par ailleurs, grâce à la nouvelle méthode de passivation, dite HPBC (Hybrid Passivated Back Contact), le panneau peut produire de l’énergie même avec une faible luminosité. Les données de la production d’électricité simulée dans plusieurs régions du monde montrent ainsi une augmentation de la production moyenne d’électricité allant jusqu’à 10 % par rapport aux modules de base PERC.

Enfin, la technologie est de type P, et est développée et livrée à nos clients depuis 2012. La nouvelle série Hi-MO6 s’appuie donc sur une technologie fiable et éprouvée, tout en proposant un rapport prestation/prix extrêmement compétitif par rapport aux modules TOPCon de type N de classes de puissance comparables, et tout en conservant un avantage technologique.

Pour quels segments de marché la série Hi-MO6 est-elle conçue ? 

La série Hi-MO6 est conçue pour tous les types de projets en toiture, quel que soit le segment de marché (résidentiel, commercial et industriel). Elle est également adaptée à toutes les tailles de projet de quelques kWc à plusieurs MWc.

Quels sont les canaux de distribution qui seront utilisés sur le marché français ? L’entreprise dispose-t-elle déjà d’un réseau d’installateurs sur place ?

Nous continuerons à travailler sur trois canaux principaux en France : distribution, C&I, projets au sol. La société et ses partenaires ont déjà sélectionné un réseau d’installateurs qualifiés pour le marché français.

Combien de livraisons Longi prévoit-il de faire en France en 2023 avec la série Hi-MO6 ?

Pour 2023, nous prévoyons d’expédier en France 4 à 5 GW.

Pensez-vous que la technologie du contact arrière pourrait avoir une acceptation positive sur le marché français ? Quels avantages offre-t-elle par rapport aux technologies TOPCon, PERC ou hétérojonction ?

La technologie de contact arrière offre plusieurs avantages : une meilleure absorption de la lumière par le module puisque le jeu de barres se trouve derrière la cellule, moins de stress et de microfissures qui augmentent la productivité de la cellule, une meilleure dégradation de la puissance et un meilleur coefficient de température, ainsi qu’un design plus esthétique. Cela nous permet également d’augmenter la garantie standard de nos produits à 25 ans.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...