Voltalia renforce sa présence en Albanie

Share

Le producteur français d’énergies renouvelables Voltalia annonce l’ouverture d’un nouveau bureau en Albanie, dans la capitale Tirana, afin de renforcer sa présence dans le pays et de profiter du fort potentiel de ce marché dans le solaire et l’éolien.

Le bureau accueille actuellement 23 collaborateurs, majoritairement albanais. Voltalia bénéficie d’une expérience acquise depuis plus de cinq ans dans le pays, d’abord comme constructeur de centrales solaires détenues par des clients albanais puis aussi comme développeur de sites photovoltaïques et éoliens pour compte propre, avec 140 MW solaires en construction et 100 MW solaires supplémentaires de contrats sécurisés. Avec aujourd’hui plus de cent sous-traitants partenaires répartis sur différents sites et une connaissance approfondie du pays et du secteur, le groupe dit disposer « d’une base solide pour poursuivre sa croissance dans le pays ».

L’Albanie dispose déjà d’un mix électrique décarboné, basé à quasiment 100 % sur l’hydro-électricité. Mais le pays dispose aussi d’un potentiel élevé en ressources renouvelables (énergies solaire, éolienne et géothermique), aujourd’hui très peu exploité. En 2021, le gouvernement a donc lancé, notamment avec l’appui de l’Agence française de développement, un programme visant à assainir la situation financière et à améliorer la soutenabilité financière des opérateurs du secteur. Ce plan d’une durée de 12 ans prévoit également de mettre en place un marché de l’électricité et d’un processus progressif de dérèglementation des tarifs, afin d’améliorer la transparence des échanges, et renforcer le cadre législatif et réglementaire du secteur en faveur des EnR.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...