Volta acquiert la société Top Toit pour proposer une offre allant de la couverture au PV

Share

La consolidation entre acteurs français du PV et de la construction se poursuit. C’est au tour du développeur et producteur français d’énergie photovoltaïque Volta d’annoncer la reprise de l’entreprise Top Toit spécialisée dans l’étanchéité, la maintenance et la réparation des toitures professionnelles, en particulier des toits terrasses, bacs aciers et toitures végétalisées. Cette opération, dont le montant n’est pas précisé, lui permet ainsi de tirer partie des synergies industrielles entre les deux acteurs. En effet, comme le précise TopToit, « selon l’Agence Qualité Construction (AQC), 80 % des sinistres liés au photovoltaïque ne sont pas dus à l’électricité mais à l’étanchéité. Or les toitures professionnelles n’ont généralement pas été conçues à l’origine pour accueillir des panneaux solaires. Avant de poser des installations photovoltaïques sur un bâtiment d’activité, il faut donc rénover la toiture, notamment en refaisant l’étanchéité avec des matériaux agréés photovoltaïque ».

Désormais, Volta associé à Top Toit pourra donc proposer aux propriétaires fonciers une solution complète allant de l’entretien de leur couverture à l’installation d’une toiture photovoltaïque en passant par le financement de leurs projets de rénovation ou la mise en place de programmes d’autoconsommation BtoB. De plus, les capacités financières de Volta apporteront aux clients Top Toit une solution de financement de leurs projets de rénovations au travers de la mise à disposition de leur couverture afin d’y installer une centrale photovoltaïque.

« Les métiers liés à l’entretien de la couverture des bâtiments ont évolué : d’une simple problématique fonctionnelle, à savoir rénover une toiture ou réparer une fuite, nous sommes passés à une dimension plurielle avec des aspects financiers (comment rentabiliser ma toiture ?), des sujets énergétiques (comment produire mon électricité ?) et environnementaux (comment baisser mon empreinte carbone ?) », a indiqué Jérôme Cohade, dirigeant de la société Top Toit, qui appartenait jusqu’à présent au groupe Plebac. Disposant actuellement de 500 projets en exploitation et de 500 en développement, Volta renforce enfin son ancrage territorial territorial dans le grand ouest de la France, Top Toit étant basé à Mérignac (33). De son côté, Top Toit qui était plutôt active dans la région de Bordeaux et ses alentours va pouvoir se projeter sur tout le territoire national.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.