L’Allemand Consolar investit le marché français avec ses capteurs thermiques photovoltaïques

Share

« Made in Germany » par Consolar, des capteurs PVT Solink pour pompe à chaleur ont été récemment installés sur le toit d’une maison rénovée de 350 mètres carrés, composée de deux bâtiments, à Montreuil (Seine-Saint-Denis). Une première en France pour l’entreprise de Francfort, qui compte investir le marché français avec son système breveté permettant de produire simultanément de l’électricité et de la chaleur.

Solink combine les technologies du photovoltaïque et du solaire thermique. Situé à l’arrière du module photovoltaïque, un échangeur transmet la chaleur solaire et celle de l’air ambiant à un liquide caloporteur pour alimenter une pompe à chaleur à eau glycolée, même la nuit ou quand le soleil ne brille pas. La grande surface de l’échangeur de chaleur – huit fois plus importante que la surface photovoltaïque –, permet de dissiper la chaleur et d’utiliser l’équipement comme climatiseur.

Fonctionnement silencieux

L’installation montreuilloise se compose de 18 capteurs Solink 410MH, d’une surface d’1,99 m2 chacun, d’une pompe à chaleur réversible Ratiotherm F14 MaxHiQ et d’un réservoir de stockage Ratiotherm Oskar 1300. L’ensemble répond aux besoins en chauffage, climatisation et eau chaude sanitaire de la maison, anciennement alimentée au gaz. D’après les chiffres fournis par Consolar, les modules photovoltaïques produiront jusqu’à 8 570 kWh par an pour 7 380 Wc installés, avec un pourcentage d’autoconsommation de 56 %. Retour sur investissement prévu : six ans, subventions comprises.

Pouvant être installés sur le toit ou sur une façade, les capteurs PVT Solink remplacent la géothermie ou les unités extérieures des pompes à chaleur aérothermique. Avec des performances comparables à la géothermie mais supérieures à l’aérothermie, sans besoin de sondes, ni de forages, précise-t-on chez Consolar. « De plus, notre système n’a pas besoin de ventilateur ou d’unité extérieure, ce qui garantit un fonctionnement silencieux. C’est un grand avantage, surtout en milieu urbain. »

Grâce à sa conception, le système allemand produit, d’après son fabricant, jusqu’à 10 % d’énergie électrique en plus par rapport aux modules photovoltaïques traditionnels, tout en consommant 20 à 50 % d’électricité en moins qu’un système de pompe à chaleur air-air classique.

Souhaitant obtenir un ETN sur son produit pour l’été 2024, Consolar s’est donné pour objectif d’installer 500 capteurs Solink en France d’ici la fin de l’année et jusqu’à 20 000 par an à l’horizon 2028.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.