[Élections européennes] Décryptage du programme énergétique de la liste Renaissance

Share

Fidèle à la vision du Président Emmanuel Macron, Valérie Hayer, tête de la liste Renaissance, veut faire de l’Europe « le premier continent à l’électricité décarbonée ». Pour sortir des énergies fossiles avant 2050, le parti de la majorité présidentielle mise sur trois piliers : le nucléaire, les renouvelables et l’efficacité énergétique. Concernant le premier, l’ambition est de « tripler la production d’ici 2050 ». La liste Renaissance se donne donc cinq ans pour installer les premiers petits réacteurs nucléaires européens, « plus aisés à installer et produisant moins de déchets », précise-t-elle.

Outre la production d’énergie décarbonée, le nucléaire est aussi vu comme une filière industrielle à développer. « L’Europe doit la financer activement et lancer un grand projet industriel de réacteurs et de compétences », indique le document. Enfin, Renaissance veut sortir de la dépendance énergétique avec la Russie d’ici à 2025, sans préciser davantage la manière de faire, ni mentionner si cela concerne également l’uranium russe importé.

Parallèlement, concernant les énergies renouvelables, le programme du parti est moins-disant sur les objectifs de part attribuée au EnR dans le mix énergétique futur, les mesures en faveur de leur développement ou encore sur les moyens de renforcement l’efficacité énergétique.

De plus, comme le Réseau Action Climat le pointe du doigt dans son analyse des professions de foi, la neutralité carbone est ciblée dans le programme de Renaissance sur l’électricité et non sur le mix énergétique total. De plus, il fait l’impasse sur le fait que le nouveau nucléaire ne sera pas déployé avant 2030.

Concernant la transition écologique, Renaissance propose un plan d’investissement de 1 000 milliards d’euros en Europe pour « faire face aux chocs écologiques, technologiques et sécuritaire »,  mais cette somme couvrira également d’autres secteurs comme la défense et le numérique. Le parti propose également une union de l’épargne et de l’investissement pour mobiliser l’épargne européenne dans l’innovation.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.