Méga Sète, premier parc solaire offshore français, obtient 6 M€ de financements publics

Share

SolarinBlue, qui développe des parcs solaire photovoltaïque offshore pour les conditions difficiles (vagues de plus de dix mètres, vents de 200 km/h), a obtenu un financement de six millions d’euros de la part du gouvernement dans le cadre du plan France 2030. L’argent servira à financer la construction de son premier démonstrateur pré-commercial, d’une puissance de 1 MWc.

Déployé au large de Sète, à deux kilomètres de la côte méditerranéenne à l’emplacement de l’ancien poste de déchargement des hydrocarbures en mer, la production du parc “Méga Sète” est estimée à plus de 1300 MWh. L’électricité sera transportée par câble sous-marin pour alimenter les infrastructures du port de Sète-Frontignan, dans le cadre de sa stratégie de décarbonation.

Porté par un consortium entre SolarinBlue, la société d’ingénierie Technip Energies et les université de Montpellier et Sorbonne-Observatoire Océanologique de Banyuls-Sur-Mer, “Méga Sète” devrait être mis en service en 2025 pour remplacer le premier démonstrateur Sun’Sète, inauguré en 2023 et qui dispose d’une puissance de 300 kWc. Chaque module de flotteurs, spécialement conçus pour résister à la haute mer et à la houle, fait 12 mètres de long et de large et peut recevoir 20 panneaux photovoltaïques (pour une puissance d’environ 10 kWc), installés à une hauteur de 3,5 mètres pour ne pas être en contact avec l’eau de mer.

« Méga Sète sera certifié pour des vagues de plus de dix mètres : notre technologie est prête à être diffusée dans les ports, les territoires insulaires et intégrée au sein des parcs éoliens offshore », assure Aurélien Croq, son directeur général. La technologie de SolarinBlue vise en effet à établir des synergies avec les parcs éoliens offshore, qu’ils soient fixes ou flottants, pour partager un même raccordement et réduire les investissements. L’objectif est le lancement des premiers projets européens d’1 GW d’ici à 2030.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...