Skip to content

57 MWc de puissance allouée lors de la tranche 3 de l’appel d’offres ZNI

Le 22 décembre, le Ministère de la transition écologique a attribué la troisième tranche de appel d’offres pour installations solaires dans les zones non-interconnectées (ZNI). 47 projets en Corse et dans les territoires d’Outre-mer ont été désignés lauréats avec un tarif moyen de 98,6 €/MWh, en baisse de 10 €/MWh par rapport à la première tranche d’avril 2020.

2

Le Conseil constitutionnel publie son avis sur l’amendement de révision des tarifs d’achat

« En adoptant les dispositions contestées, le législateur a entendu remédier à la situation de déséquilibre contractuel entre les producteurs et les distributeurs d’électricité et ainsi mettre un terme aux effets d’aubaine dont bénéficiaient certains producteurs, au détriment du bon usage des deniers publics et des intérêts financiers de l’État, qui supporte les surcoûts incombant aux distributeurs. Ce faisant, le législateur a poursuivi un objectif d’intérêt général », écrivent les Sages dans leur décision du 28 décembre 2020.

La Caisse de dépôt et placement du Québec investit 800 M€ dans les énergies renouvelables

La Caisse de dépôt et placement du Québec (la CDPQ), un investisseur institutionnel mondial, a annoncé un investissement d’un milliard de dollars US (800 M€) dans la société Invenergy Renewables, le plus important promoteur, propriétaire et exploitant privé de projets éoliens et solaires en Amérique du Nord, qui possède environ 25 000 MWc de projets en cours d’exploitation, en construction ou en sous-traitance.

L’Algérie veut installer 1000 MWc de capacités solaires en 2021

Dans une interview donnée le 21 décembre dernier, le ministre algérien de la Transition et des Energies renouvelables a affirmé que le pays voulait rattraper son retard. Pour réussir son plan de 15 000 MWc d’ici à 2035, l’Algérie a pour ambition d’installer 1000 MWc en 2021, grâce à des partenariats stratégiques, notamment avec l’Allemagne, les Etats-Unis et la Chine.

[Série bilan 2020] Pour la filière solaire, une année en deux temps

Covid-19, autoconsommation, rénovation des bâtiments, amendement… Alors que l’année 2020 s’achève, Enerplan, le SER et la FNCCR ont accepté pour pv magazine France de passer en revue les grands thèmes qui ont marqué 2020 et de nous donner leurs prévisions pour 2021.

[Série bilan 2020] « La filière du solaire a su se fédérer autour d’un thème commun »

Photosol a réalisé une très bonne année, en lien avec ses objectifs. David Guinard, son directeur général, évoque pour nous les grands projets de l’année écoulée, mais aussi les freins de plus en plus grands de la part de l’Etat pour le secteur solaire et les conséquences de l’amendement sur la renégociation des tarifs sur ses futurs projets.

[Série bilan 2020] Le financement participatif, une valeur refuge très appréciée

Une sensibilité à l’égard de la transition énergétique, des rendements financiers intéressants, l’envie de soutenir à des entreprises locales et un excès d’épargne en raison de la crise sanitaire. Tous les voyants étaient cette année au vert pour le crowdfunding dans l’énergie solaire. Nous avons discuté de cette tendance durable avec Aurélien Gouraud, directeur des opérations et du développement de Lendopolis, qui s’attend à réunir 40 millions de collecte en 2021.

Comment favoriser l’autoconsommation collective ?

Lors d’une conférence organisée par l’Office franco-allemand pour la transition énergétique (Ofate), des producteurs d’électricité et des porteurs de projets ont étudié des pistes pour faciliter financièrement et administrativement les dossiers d’autoconsommation partagée.

BayWa r.e. vend son parc solaire d’Izumi au Japon

Ouvert en avril 2020, le parc de 11,9 MWc a été cédé à D&D Solar GK, une nouvelle entreprise créée entre Osaka Gas et la Banque de développement du Japon (DBJ). Grâce à cela, l’entreprise allemande entend investir dans de nouveaux projets dans l’archipel.

EDF s’investit au Togo dans l’irrigation solaire pour les agriculteurs

L’énergéticien français, l’entreprise britannique Bboxx spécialisée dans l’installation de kits solaires autonomes et le fournisseur d’irrigation solaire SunCulture ont conclu un accord avec le gouvernement togolais qui subventionnera à hauteur de 50 % les kits d’irrigation solaire.

This website uses cookies to anonymously count visitor numbers. To find out more, please see our Data Protection Policy.

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close