Skip to content

Afrique

Financement de 10 projets collaboratifs de recherche et d’innovations pour le PV en Afrique et en Europe

Le LEAR-RE, un partenariat de recherche et d’innovation entre l’Union européenne et l’Union africaine dans les EnR, vient d’annoncer les 13 lauréats de son appel à projets collaboratifs R&D. Du recyclage des panneaux PV, aux équipements résidentiels alimentés en énergie solaire en passant par le développement de cellules PV optimisées grâce à des nanostructures, les projets financés font la place belle au solaire.

Solaire hors réseau : la startup BBoxx obtient un prêt de 5 millions d’euros auprès du Africa Go Green Fund

L’entreprise londonienne Bboxx vient d’obtenir un prêt de 5,5 millions d’euros auprès de l’Africa Go Green Fund pour poursuivre le déploiement de ses solutions d’équipement et de gestion énergétique sur le modèle du pay-as-you-go (PAYG). Ses produits et installations solaires sont vendus sur la base de plans de crédit, avec un prix et une taille adaptés aux ménages à faibles revenus.

L’acteur de la semaine : Benoo Energies et le développement économique des zones rurales par les kits solaires

L’entreprise bordelaise Benoo Energies veut mettre à disposition l’énergie solaire pour les entrepreneurs en zones rurales non électrifiées en Afrique de l’ouest. Avec ses partenaires locaux, elle intègre des solutions d’électrifications en mini-réseaux PV, dimensionne et sélectionne les équipements et les installations adaptées à chaque activité et accompagne les porteurs de projets grâce à un outil de gestion numérique intelligent.

Eiffel Investment Group lance une offre de dette bridge en Afrique pour la transition énergétique du continent

Eiffel Investment Group prévoit de lever un fonds dédié d’une taille cible de 200 millions de dollars, avec l’appui d’investisseurs publics et privés institutionnels, afin de fournir aux développeurs des solutions rapides de financement pour achever leurs projets.

[Bilan 2021] Etat des lieux du déploiement solaire en Afrique

L’année 2021 a vu se réaliser et se lancer de nombreux projets solaires en Afrique. Malgré les difficultés inhérentes à l’instabilité des réseaux nationaux, au coût élevé de l’électricité, aux réglementations nationales et aux subventions des énergies fossiles, le photovoltaïque est dans la ligne de mire du développement énergétique de nombreux pays. Le secteur C&I concentre les principaux investissements et le solaire hors réseau reste résilient malgré la crise. L’hydrogène vert pourrait également profiter du développement des EnR. Tour d’horizon.

« L’Afrique devrait exploiter l’hydrogène vert, et pas seulement l’exporter »

Au lieu de mobiliser son abondant potentiel d’énergie renouvelable bon marché pour produire du gaz destiné à alimenter les consommateurs industriels d’Europe et d’ailleurs, l’Afrique pourrait attirer les secteurs manufacturiers lourds concernés, tels que la sidérurgie, la métallurgie, l’agriculture et la pêche.

Focus COP26 : Comment l’Afrique peut-elle mobiliser davantage d’investissements pour le solaire ?

L’Afrique possède 40 % du potentiel solaire mondial, mais seulement 1 % des panneaux solaires de la planète.

Albioma réalise 13 millions d’euros de CA sur le trimestre pour ses activités solaires dans les DROM-COM

Le producteur d’énergie Albioma a annoncé ses résultats pour le troisième trimestre 2021. La production d’électricité photovoltaïque de ses installations en France métropolitaine et dans les DROM-COM est stable à 93 MWh, lui permettant de réaliser 13 millions d’euros de chiffre d’affaires sur le trimestre rien que pour ses activités solaires. Le groupe a aussi évoqué ses dispositions dans l’éventualité d’une révision à la baisse des tarifs des contrats d’achat solaires signés entre 2006 et 2010 comme évoquée dans la loi de finances 2021.

Le potentiel encore inexploité du solaire flottant en Afrique

Des chercheurs du Centre commun de recherche de la Commission européenne ont étudié le potentiel de l’installation de panneaux solaires flottants sur 146 réservoirs hydroélectriques en Afrique. Ils en concluent qu’outre une augmentation de la capacité installée, ils réduisent également l’évaporation de l’eau, permettant d’accroître la production annuelle d’hydroélectricité.

2

Econet lève 17 millions d’euros pour installer 175 MW de solaire en Afrique

L’objectif de l’entrée au capital de la société d’investissement Royal Bafokeng Holdings est de stimuler les projets solaires commerciaux et industriels de Distributed Power Africa (DPA) en Afrique du Sud, au Kenya, en République démocratique du Congo et en Zambie dans les quatre prochaines années.

2

This website uses cookies to anonymously count visitor numbers. To find out more, please see our Data Protection Policy.

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close