Skip to content

Bangladesh

De l’intérêt de combiner le solaire flottant avec l’hydroélectricité

Des scientifiques du Bangladesh ont évalué comment une centrale photovoltaïque flottante de 50 MW pourrait être intégrée à une centrale hydroélectrique de 230 MW située sur un barrage. Selon eux, les deux sources d’énergies sont complémentaires : le PV peut compenser le manque d’eau pendant la saison sèche, tandis que l’hydroélectricité complète les faibles rendements de la centrale solaire pendant la mousson.

La France apporte 50 M€ d’aide aux investissements verts au Bengladesh

Les PME rurales, et en particulier les femmes entrepreneurs, seront parmi les premières à recevoir des prêts pour financer jusqu’à 70 % de leurs investissements dans les énergies propres.

This website uses cookies to anonymously count visitor numbers. To find out more, please see our Data Protection Policy.

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close