Skip to content

Perovskite

Mini panneaux solaires en pérovskite avec un rendement de 18,4%

Des chercheurs de Singapour ont mis au point un module solaire de 6,4 cm2 à base d’iodure de plomb méthyl-ammonium co-évaporé (MAPbI3). Ils affirment que ce panneau est un pas en avant dans l’industrialisation des mini-modules en pérovskite.

Un consortium vise un rendement de 33 % pour une cellule solaire tandem silicium/pérovskite

L’Institut de recherche sur l’énergie solaire de Hamelin (ISFH), l’Institut de technologie de Karlsruhe (KIT) et l’Institut des matériaux et composants électroniques de l’Université de Hanovre, ainsi que Centrotherm, Singulus, Meyer Burger et Von Ardenne participent au projet de recherche visant à améliorer le rendement de conversion des cellules solaires en silicium à base de pérovskite et à accélérer la mise en œuvre industrielle.

Modules solaires en tandem contre cristallins commerciaux

En France, des chercheurs ont tenté de prédire la compétitivité des modules photovoltaïques en tandem par rapport aux produits cristallins commerciaux en 2030. Selon les chercheurs, les produits cristallins auront un rendement de 22% à 24% dans une décennie, voire de 25% si les versions à hétérojonction par contact arrière interdigité deviennent courantes. Pour être compétitifs, les dispositifs en tandem devront offrir des durées de vie et des taux de dégradation similaires, avec en plus des rendements de 30%.

IPVF et le CEA INES s’associent pour développer une cellule photovoltaïque à haut rendement industrialisable

Par le biais de cette collaboration, les centres de recherche veulent accélérer le développement de cellules associant les matériaux pérovskites à la technologie d’hétérojonction de silicium et créer un dispositif tandem à haut rendement, transférable à l’échelle industrielle. L’objectif est d’atteindre un rendement de 30 %.

Avancée de l’Iramis (CEA) sur la connaissance des pérovskites

Une équipe de l’Institut Rayonnement-Matière de Saclay (Iramis) du CEA est parvenue à mesurer le temps de relaxation des pérovskites nanostructurées après excitation par laser à impulsions ultra- courtes. Selon le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA), ces composés sont prometteurs pour réaliser des cellules photovoltaïques à haut rendement, en augmentant fortement le rendement de conversion.

Le CEA Liten revendique une efficacité de 20,3 % pour un mini module à pérovskite

Le précédent record de 16,9 % avait été atteint au début de l’année dernière. L’efficacité a été augmentée de plus de 20 % grâce à une meilleure homogénéité de l’épaisseur de la pérovskite et à une composition optimisée de la couche interfaciale de type n.

Un consortium international annonce avoir atteint une efficacité de 25 % avec une cellule solaire pérovskite CIGS

Des chercheurs dirigés par l’institut belge Imec affirment avoir atteint ce niveau d’efficacité avec une cellule solaire tandem en pérovskite de 1 cm². Le résultat dépasse l’efficacité de 24,6 % annoncée par le consortium en septembre 2018. Les développeurs de la cellule visent désormais 30 %.

Une cellule tandem pérovskite dopée au graphène atteint un rendement de 26,3 %

Des chercheurs italiens ont ajouté du graphène à la couche sélective d’électrons de dioxyde de titane utilisée dans une cellule de pérovskite pour augmenter la stabilité chimique. La cellule à deux bornes a été fabriquée en empilant deux sous-cellules ayant été conçues et optimisées séparément.

Le solaire couplé au stockage devrait sortir du bois cette année

L’année prochaine à la même époque, peut-être sera-t-il temps de dire au revoir à ce vieux marronnier qui voudrait que les énergies renouvelables menacent la sécurité d’approvisionnement. Par ailleurs, le prix du lithium – et les produits dans lesquels il entre – pourrait aller dans les deux sens après un certain plateau l’an dernier.

Des scientifiques du MIT développent un revêtement pour les pérovskites

Des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology ont mis au point un revêtement transparent qu’ils ont intégré avec succès à une cellule solaire à pérovskite, augmentant ainsi son efficacité et sa stabilité. Le groupe a déclaré que, grâce à d’autres améliorations, le matériau pourrait être utilisé comme une alternative plus simple et moins coûteuse à l’oxyde de titane indium, qui est actuellement largement utilisé comme matériau conducteur transparent.

This website uses cookies to anonymously count visitor numbers. To find out more, please see our Data Protection Policy.

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close