Tous les mois : indice des prix des modules

Share

Depuis la dernière réduction des tarifs d’achat pour les installations photovoltaïques de taille moyenne en Allemagne, début avril, les prix des modules n’ont pas beaucoup changé. En effet, la demande est restée stable, du moins dans les premiers jours d’avril. En outre, les retards locaux sur le marché sont compensés par la hausse constante de la demande en Europe.

Des écoliers et des étudiants du monde entier descendent dans la rue le vendredi pour protester contre l’inaction des générations de leurs parents et de leurs grands-parents en matière de protection de la planète. Les plus jeunes ne veulent plus accepter le danger qui menace le futur de la planète. Les causes et les conséquences de nos actions sur l’environnement sont connues depuis des décennies, mais au-delà des déclarations optimistes, personne n’a pris de mesures fortes. Les émissions de carbone et l’augmentation conséquente des températures atmosphériques, la pollution des océans dans le monde, l’extinction des espèces, tout cela n’a pas diminué.

Vendredi pour le futur

Ce que Greta Thunberg a amorcé avec son mouvement Skolstrejk För Klimatet en août 2018, dévoilé au grand public après son discours impressionnant à la COP24 en décembre 2018, est maintenant devenu un mouvement mondial massif, opérant sous le nom de Friday for the Future (FFF). Même Barack Obama a récemment loué l’engagement des jeunes lors d’une visite à Berlin, bien qu’appelant, comme souvent, à la modération : « Quand j’étais jeune militant, je voulais toujours réussir à 100 %. », a-t-il raconté. « Cela n’était pas possible, il était plus important de pouvoir faire des compromis dans une société démocratique et ouverte. »

C’est peut-être la bonne approche, mais, pour que le compromis ne soit que minime, les négociations doivent commencer par des revendications radicales ou scandaleuses. Si des exigences soi-disant « réalistes » d’un parti rencontrent des exigences égoïstes voire exagérées de l’adversaire, cela mènera invariablement à des résultats avec lesquels l’adversaire pourra vivre confortablement, puisqu’il n’aura finalement pas eu à faire de grandes concessions.

Un paquet de mesures

Cette réaction est celle des étudiants à la critique selon laquelle leurs protestations manquent de substance, tant qu’ils ne formulent pas de revendications ou de solutions. Un ensemble de mesures est maintenant sur la table. Le point de départ est de limiter le réchauffement climatique à 1,5 degré, ce qui a permis d’obtenir un large consensus. Les étudiants en déduisent que l’Allemagne doit réduire ses émissions de CO2 à l’horizon 2035 et modifier complètement son approvisionnement énergétique en énergies renouvelables. L’élimination progressive du charbon devrait avoir lieu d’ici 2030. Un quart des centrales électriques du pays devrait être déconnecté cette année. En outre, les activistes exigent que toutes les subventions sur les combustibles fossiles soient supprimées d’ici la fin de l’année et que toutes les émissions de gaz à effet de serre soient taxées à 180 euros par tonne.

Bien sûr, les partis conservateurs et libéraux, ainsi que les associations industrielles, ont vivement protesté. Les demandes ont été décrites comme irréalistes, car il n’existe pas encore d’alternatives viables et le statut de l’Allemagne en tant que société industrielle serait menacé. Toujours la même histoire ! Mais l’avenir de l’Allemagne est quand même menacé si les partis au pouvoir et les grandes entreprises ne changent pas de chemin, passant rapidement à la production d’énergie à faibles émissions, à la mobilité électrique et à d’autres technologies du futur à l’ère de la numérisation. Au lieu de cela, ils suscitent la crainte de la suprématie économique de la Chine, un pays déjà plus avancé dans tous ces domaines et qui cherche vraisemblablement à dominer le monde.

En ce sens, il est bon que nous poussions pour des mesures plus ambitieuses, que toute une génération se mette en grève jusqu’à ce que quelque chose avance. La voie facile et la conformité datent d’hier. La jeune génération semble comprendre que la prospérité au détriment de son propre avenir n’est pas une option réelle, et certainement pas souhaitable. Quelles conclusions pouvons-nous en tirer, nous les « vieux » ?

Eh bien, pourquoi ne pas soutenir les manifestations et les soutenir de tout notre poids ! Motivons nos enfants et les jeunes membres de notre famille qui n’ont pas encore rejoint le mouvement FFF. Nous pouvons également proposer davantage de solutions sous forme de nouveaux modèles commerciaux, de nouvelles approches intéressantes et tournées vers l’avenir.

Greta ne mettra pas encore fin à sa grève à l’école. Un abandon prématuré signifierait accepter l’incompétence de la génération de leurs parents et trahir leur propre avenir.

Martin Schachinger, pvXchange.com

Aperçu des prix par technologie en avril 2019, ainsi que les modifications par rapport au mois précédent (au 11 avril 2019) :

Classe de module

€/Wp

Évolution depuis mars 2019

Évolution depuis janvier 2019

Description

Modules cristallins

Haute efficacité

0,35

0,0 %

0,0 %

Modules cristallins de 290 Wp et plus, avec cellules PERC, HJT, de type n ou à contact arrière, ou une combinaison des deux.

Tout noir

0,36

+2,9 %

0,0 %

Types de modules avec feuilles de protection noires, cadres noirs et puissance nominale comprise entre 200 et 320 Wp.

Courant

0,26

-3,7 %

– 3,7 %

Modules avec 60 cellules, cadre en aluminium standard, feuille arrière blanche et 260 à 290 Wp ; ceci représente la majorité des modules sur le marché.

À bas prix

0,20

0,0 %

+ 11,1 %

Deuxième choix, marchandises en cas d’insolvabilité, modules usagés ou à faible puissance (cristallin) et produits avec garantie limitée ou inexistante.

 

Remarques : 1. Seuls les prix hors taxe des modules PV sont indiqués. 2. Les prix indiqués reflètent les prix moyens cotés sur le marché au comptant européen (dédouanement).

Source : pvXchange.com

 

Indice des prix des modules

Tous les mois, <b>pv magazine</b> analyse l’évolution des prix des modules. L’observation de ces prix est menée pour différentes technologies sur le marché allemand.