Oxford PV reçoit un investissement de 43 millions de dollars, entre autres de Meyer Burger

Share

Oxford PV a annoncé aujourd’hui avoir sécurisé le financement de sa série D après avoir obtenu un investissement de 65 millions de livres sterling (72,4 millions de dollar d’euros).

Ce montant inclut les 31 millions de livres annoncés en mars, pour lesquels le fabricant chinois d’éoliennes Goldwind a rejoint les actionnaires d’Oxford PV, Equinor et Legal et General Capital, pour soutenir son activité.

Depuis, l’investissement a été complété par un financement provenant entre autres de l’équipementier suisse Meyer Burger. Selon les termes de cet accord, Meyer Burger a acquis une participation de 18,8 % du capital d’Oxford PV et fournira à la chaîne de production germano-britannique, située près de Berlin, une chaîne de fabrication de cellules à hétérojonction de 200 MW.

Production de pérovskite l’année prochaine

« Nous avons maintenant les fonds nécessaires pour passer à la fabrication et accélérer la mise sur le marché », a déclaré Frank Averdung, le directeur général d’Oxford PV.

L’usine de fabrication allemande devrait commencer à produire des cellules tandem associant pérovskite et silicium à partir de la fin de l’année prochaine. Oxford PV a déjà atteint une efficacité record de 27,3 % avec cette technologie et a déclaré viser un taux de 27 % pour la phase initiale de production.

Dans le cadre d’un projet de recherche mené avec l’Université d’Oxford, la société s’est également fixé pour objectif d’atteindre une efficacité de 37 % avec la technologie des couches minces pérovskites multijonctions. Les recherches sur les pérovskites se sont accélérées au cours des dernières années et la technologie suscite un grand intérêt commercial compte tenu de son potentiel bien documenté en matière de production de cellules solaires à faible coût et à haute efficacité.

Oxford PV, créé en 2010 après avoir été séparé de l’Université d’Oxford, semble être au stade le plus proche de la commercialisation, les autres instituts de recherche ayant estimé une production commerciale possible dans au moins trois à cinq ans.