Saint-Étienne Métropole solarise 150 bâtiments

Share

Engagée dans la démarche de territoire à énergie positive, Saint-Étienne Métropole met son projet « Solarisation du patrimoine immobilier de Saint-Étienne Métropole » à exécution. Près de 150 bâtiments seront équipés d’installations solaires entre l’automne 2019 et fin 2020.

Lauréats de l’appel d’offres lancé en août dernier, GreenYellow et Énergie partagée vont participer à ce projet. « La fourchette de puissance installée sur l’ensemble des lots est de 30 MWc ; 10 MWc concernant le lot des grandes toitures », précise à pv magazine Marc Mossalgue, chargé de communication du mouvement Énergie Partagée. La production annuelle d’électricité s’élèvera à 33 GWh, ce qui correspond à la consommation de 12 000 logements.

Énergie Partagée, en tant que membre d’un groupement qui porte la maîtrise d’ouvrage, composé d’acteurs experts sur le développement des projets multi-sites (Coopawatt, Énercoop Rhône Alpes, Ingélyo), équipera principalement des collèges, lycées et gymnases, tandis que Green Yellow équipera d’autres bâtiments de la Métropole, tels que l’opéra de Saint-Étienne, les abords du parking du Stade Geoffroy Guichard, dont certaines installations seront en autoconsommation.

« Par ailleurs, Énergie Partagée est co-investisseur du programme de solarisation, mais apporte également des compétences et son expertise technique (juridique et financière) au groupement », précise Énergie Partagée.

Le projet « intégrera une portée citoyenne par une animation locale dédiée, visant à impliquer les acteurs locaux dans les installations prévues, et faire émerger d’autres projets citoyens », une campagne de financement participatif sera organisée.

Solarisation d’autres métropoles et agglomérations

D’autres métropoles et agglomérations ont déjà planifié des projets de solarisation. C’est le cas par exemple d’Annonay Rhône Agglo. Il s’agissait pour le groupement composé d’Énergie Partagée, Coopawatt et Aurance Énergie (une coopérative ardéchoise dédiée aux énergies renouvelables) et du fonds de financement régional OSER d’équiper 17 sites, pour une capacité de 1,5 MW, dans un premier temps… et davantage dans le futur.

Ou encore, en mai dernier, Bordeaux Métropole Énergies et Réservoir Sun ont signé un partenariat pour l’installation et l’exploitation de panneaux photovoltaïques sur des toitures de logements collectifs, bâtiments tertiaires et industriels, et sur des ombrières de parkings.