Le Portugal reçoit une offre record d’énergie solaire à 0,0148 € / kWh

Share

Le Portugal a tenu sa première enchère d’approvisionnement de production solaire pour une capacité à allouer de 1,4 GW. Étalée du 25 au 29 juillet 2019, l’appel d’offres a attiré plus de 10 GW de propositions de projets. Le ministre de l’Environnement et de l’Energie, João Pedro Matos Fernandes a annoncé publiquement que l’offre la plus basse revenait à 0,0148 € / kWh.

Le ministre avait été critiqué quelques semaines plus tôt pour avoir fixé un prix plafond de 45 € / MWh aux offres soumises à l’enchère. Selon certains analystes, ce prix était tellement bas qu’il semblait irréaliste. Contre leurs recommandations, le ministre a maintenu le plafond, déclarant que la concurrence ferait baisser les prix du marché. Les offres reçues par les autorités portugaises semblent lui avoir donné raison.

Cassage des prix

Selon la presse portugaise, la moyenne des tarifs proposés lors de l’enchère portugaise avoisinait les 0,020 € / kWh. L’offre de 0,0148 € / kWh marque un nouveau record mondial pour les tarifs d’énergie solaire, le troisième fixé en seulement six semaines suivant une soumission à un appel d’offres au Brésil le 28 juin et un PPA proposé à Los Angeles le 18 juin. Un appel d’offres prévu aujourd’hui en Arabie Saoudite pourrait réserver encore des surprises.

Selon le journal portugais Jornal de Negocios, le fournisseur français Akuo Energy aurait remporté pour 370 MW d’installations photovoltaïques. Akuo Energy refuse de communiquer sur ce projet ou ses tarifs avant le 10 août 2019, date à laquelle le gouvernement portugais rendra public les informations liées à l’enchère. Déjà, il a été confirmé que les offres gagnantes devront mettre en service leurs projets solaires dans un délai de 36 mois.