EDF Renouvelables et Elsewedy Electric confirment la mise en service complète de 130 MWc en Égypte

Share

Ces projets photovoltaïques, codétenus par les deux partenaires, bénéficient d’un contrat de vente d’électricité (PPA), d’une durée de 25 ans, conclu avec la société égyptienne de transport de l’électricité (EETC). EDF

Les centrales solaires, d’une capacité de 65 MWc chacune, sont installées dans la province d’Assouan au sud de l’Égypte. Elles font partie intégrante du complexe solaire de Benban, l’un des plus grands au monde (une quarantaine de parcs) avec une capacité totale devant atteindre à terme 1,8 GWc.

Ces nouvelles capacités solaires contribuent à la réalisation de l’objectif du gouvernement égyptien visant à produire 20 % d’énergie renouvelable à l’horizon 2020.

Ces deux projets ont été développés dans le cadre de la seconde phase du programme national de tarif de rachat d’électricité lancé par le gouvernement égyptien. Ils bénéficient du financement de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) et de Proparco.

Ces nouvelles mises en service s’inscrivent dans le cadre de la stratégie CAP 2030 du Groupe EDF, qui vise à doubler, entre 2015 et 2030, ses capacités renouvelables en France et dans le monde pour les porter à 50 GW nets, signale le groupe français.

Bruno Bensasson, directeur exécutif du groupe EDF chargé du pôle Énergies Renouvelables et PDG d’EDF Renouvelables, déclare à cette occasion : « Nous sommes fiers de participer à la concrétisation du complexe solaire d’envergure de Benban avec la mise en service de ces deux centrales. Après l’ouverture de notre filiale du Caire, c’est une étape importante du développement d’EDF Renouvelables en Égypte et plus largement sur le marché du renouvelable en Afrique du Nord ».

Avec ces mises en service en Égypte, EDF Renouvelables renforce ses positions sur le marché solaire nord-africain. La filiale d’EDF dispose d’une capacité mondiale installée qui atteint désormais les 2,5 GW, au 30 juin 2019. L’entreprise dispose déjà dans la région de 180 MWc de capacité photovoltaïque installée et de 800 MWc à construire dans le cadre du projet solaire hybride innovant de Noor Midelt I, remporté au Maroc en mai dernier.