EnRciT réalise ses premiers investissements dans des projets d’énergie renouvelable

Share

Créé en 2018, en partenariat avec l’ADEME, par la Banque des Territoires, le Crédit Coopératif et le régime de retraite Ircantec, le fonds EnRciT (lire « énercité ») est destiné à soutenir financièrement des projets d’énergie renouvelable dès les premières étapes, lors de la phase de développement, où la faisabilité du projet n’est pas encore complètement garantie. « EnRciT a été créé en 2018 pour aider collectivités et citoyens à franchir le cap de la phase délicate du développement des projets de production d’énergie renouvelable », explique Antoine Troesch, le directeur de l’investissement de la Banque des Territoires.

Le fonds, doté d’un budget de 10 millions d’euros (octroyé par les trois organismes fondateurs) et géré par le mouvement Énergie Partagée, a pour principe de se désengager du projet en cédant ses parts aux acteurs locaux. « Une fois la construction achevée, EnRciT cède ses parts en priorité au profit des acteurs du territoire, par exemple une société d’économie mixte, une coopérative citoyenne, … Notre volonté est d’accompagner le développement des énergies renouvelables, avec une véritable plus-value : favoriser le développement économique local et la mobilisation de l’épargne en circuit court », déclare Daniel Gascard, l’administrateur de l’Ircantec.

Dans le cas de la centrale photovoltaïque de Jausiers dans les Alpes-de-Haute-Provence, EnRciT investit 46 000 euros en fonds propres, aux côtés d’Enercoop PACA et du cabinet de conseil des acteurs locaux Egrega. Situé sur un ancien champ de tir de l’armée, ce parc solaire aura une capacité de 4,34 MWc et devrait produire 6,5 GWh par an.

EnRciT apporte aussi un investissement de 35 000 € en fonds propres au projet éolien de Saint-Vincent à Ichy, qui est encore en développement et dont elle détient 10 % du capital. Mené par Arkolia, la société d’économie mixte du Syndicat Départemental des Énergies de Seine-et-Marne SDESM Énergies et par Énergie Partagée Investissement, le projet consiste en l’installation de cinq ou six éoliennes totalisant une capacité de 15 MW (production estimée à 36,3 GWh par an).

Le fonds a pour ambition de permettre de financer environ 150 projets sur 10 ans.

Valérie Vitton, la directrice du département Financements et Conseils Spécialisés du Crédit Coopératif, rappelle qu’il manquait aux acteurs territoriaux « un soutien financier pour assumer les risques liés à cette phase cruciale des projets citoyens d’énergie renouvelable. Avec EnRciT, ils disposent désormais d’un allié de poids qui peut intervenir à leur côté pour sécuriser le financement du développement. »