Le Togo lance un appel d’offres pour le solaire à grande échelle

Share

L’Agence togolaise pour l’électrification rurale et les énergies renouvelables a émis un avis de préqualification (RFQ) pour présélectionner des producteurs d’électricité indépendants pour le développement et la construction de deux centrales photovoltaïques d’une capacité combinée de 60 MW à 80 MW au Togo.

Par le biais de l’appel d’offres, qui se déroule sous l’égide de l’initiative Scaling Solar, le gouvernement togolais souhaite construire une centrale photovoltaïque à Kpalassi, près d’Awandjélo dans la région de Kara, ainsi qu’un parc solaire à Salimdè, près de Sokodé dans la région centrale.

Les promoteurs intéressés auront jusqu’au 30 mars pour se préqualifier pour l’appel d’offres.

Le Togo a rejoint l’initiative Scaling Solar en juillet dernier. Le programme soutient le développement de l’énergie solaire photovoltaïque en Afrique. Il accompagne des projets raccordés au réseau et financés par des fonds privés, en leur offrant notamment une analyse juridique, réglementaire et technique initiale.

S’ils sont mis en œuvre, ces nouveaux projets seront les premiers développements solaires à grande échelle dans le pays africain, qui jusqu’à présent a vu principalement des projets solaires d’électrification rurale. Selon l’Agence internationale des énergies renouvelables, le pays africain ne disposait que de 3 MW d’énergie photovoltaïque installée fin 2018.

Avec un taux d’accès actuel à l’électricité d’environ 28 % et de fréquentes pénuries d’énergie, le Togo est l’un des plus petits pays d’Afrique, sa population comptant environ 7,5 millions d’habitants.