Les nouveaux modules demi-cellules de Sharp

Share

Le géant japonais de l’électronique Sharp Corporation a lancé une nouvelle série de modules photovoltaïques monocristallins PERC basée sur la technologie des cellules semi-coupées.

La gamme comprend trois modules à cinq jeux de barres – les NU-JC330, NU-BA385 et NU-JB395 – qui, selon la société, peuvent offrir une augmentation de rendement allant jusqu’à 3 % par rapport aux panneaux à cellules complètes.

Sharp a ajouté que le plus petit module de 120 cellules à demi-coupe de 330 W, qui offre une efficacité de 19,5 % pour seulement 19,5 kg, est particulièrement adapté aux applications commerciales et industrielles. Le fabricant a déclaré que les deux autres panneaux de 144 cellules – avec des puissances de 385 W et 395 W – sont recommandés pour les grands projets sur des toits ou au sol. Ces produits de 23 kg auraient une efficacité de 19,6 % et une tension de système de 1500 V. « Avec l’ajout de câbles de 1 400 mm qui permettent un câblage par bonds et [qui] réduisent les coûts d’équilibre des systèmes (BOS), ce module est le choix idéal pour les grands projets industriels et les centrales électriques », a déclaré la société.

Les avantages

Sharp a déclaré que les trois modules – qui sont conformes aux normes IEC61215 et IEC61730 – sont une solution idéale dans les projets avec des conditions ombragées, car la technologie à demi-coupe permet de réduire les températures par rapport à la technologie cellulaire standard, tout en offrant une plus grande durée et en réduisant le risque de hot spots. « Les cellules demi-coupées peuvent toujours générer une performance de 50 % avec la moitié supérieure du module, même lorsque la moitié inférieure se trouve à l’ombre », a noté la société.

Le constructeur japonais a lancé en avril trois modules monocristallins PERC avec une efficacité de conversion de 19,1 %. Le conglomérat a atteint en 2018 une efficacité de conversion de 25,09 % à partir d’une cellule utilisant la technologie d’hétérojonction et de contact arrière, comme certifié par le laboratoire japonais Electrical Safety and Environment Technology Laboratories.