Constant Energy réalise plusieurs opérations financières

Share

Fin janvier, le développeur français de projets photovoltaïques actif notamment en Thaïlande annonçait qu’il venait de finaliser une levée de fonds auprès d’Olympus Capital Asia. La transaction, dont le montant reste confidentiel et qui a été opérée auprès du fonds “Renewable Energy and Sustainability” géré par Olympus Capital Asia, a pour but de développer une nouvelle plateforme d’actifs d’énergie renouvelable qui investira dans le marché des toitures solaires en autoconsommation dans le secteur commercial et industriel en Asie du Sud-Est.

Suite à cette opération, Constant Energy a obtenu un prêt de 15 millions de dollars US auprès de la société d’investissement luxembourgeoise Global Climate Partnership Fund (GCPF). « Cette transaction phare est le premier financement de projet de ce type dans le cadre de PPA solaires en Thaïlande », déclare Frank Constant, le fondateur et PDG de la société, qui conclut des accords d’achat d’énergie à long terme (PPA) pour l’électricité produite par les installations solaires installées en toiture ou au sol sur les sites de ses clients.

« Ce prêt senior à long terme nous permettra de financer notre activité d’exploitation actuelle et en pipeline pour l’année à venir, en créant un accès à une énergie fiable, abordable et propre pour les entreprises de toute la région », ajoute Frank Constant. Le financement sera déployé dans un important pipeline de projets d’énergie solaire pour des clients industriels en Thaïlande et en Asie du Sud-Est.

Constant Energy, qui a été conseillé par le cabinet Finergreen lors de ces deux opérations, a déjà environ 7 MW de projets solaires opérationnels et 20 MW de PPAs signés. Son objectif est d’avoir environ 150 MW opérationnels d’ici trois ans.

La Thaïlande s’est fixé l’objectif d’atteindre 6 GW solaires installés d’ici 2036. Toutefois, l’Agence internationale des énergies renouvelables (IRENA) a suggéré dans un récent rapport que l’ambition pourrait être portée à 17 GW. L’Agence a cité l’abondance du potentiel solaire et la baisse rapide des coûts des systèmes comme facteurs stimulants pour développer un marché photovoltaïque en toiture encore largement inexploité.