Un appel à manifestation d’intérêt est lancé auprès des collectivités pour développer le solaire en Île-de-France

Share

En octobre dernier, la Région Île-de-France lançait son Plan solaire et annonçait qu’elle souhaitait doubler son parc photovoltaïque d’ici fin 2021, visant à atteindre une puissance installée de 250 MW sur le territoire francilien.

Elle s’appuie sur l’agence régionale Énergie-Climat (AREC) pour accompagner les collectivités souhaitant développer des projets de production d’électricité photovoltaïque.

« L’AREC souhaite travailler avec les collectivités indépendamment de leur niveau de connaissances et de compétences sur le sujet du photovoltaïque », précise-t-elle. Elle interviendra en amont pour encourager les collectivités à porter des projets photovoltaïques puis fournira un soutien technique et administratif. « L’intérêt de l’AMI est d’aider les collectivités à mettre en avant les potentiels solaires en toiture de leur patrimoine public ou d’étudier leur projet d’installation au sol, de bénéficier d’un partage de bonnes pratiques et d’un réseau de professionnels et d’experts de la filière. »

Les demandes d’appui seront traitées au fur et à mesure jusqu’au 31 août 2020.