Le SER salue la hausse du seuil du guichet ouvert photovoltaïque à 300 kWc

Share

Dimanche 23 février, sur le Salon de l’Agriculture à Paris, la ministre de la Transition écologique et solidaire, Elisabeth Borne, a annoncé le relèvement du seuil du guichet ouvert pour les projets photovoltaïques sur bâtiments à 300 kWc. Jusque-là, ce dispositif ne s’adressait qu’aux projets dont la capacité atteignait 100 kWc au maximum.

Dans un communiqué publié aujourd’hui, le Syndicat des énergies renouvelables (SER) a annoncé qu’il saluait cette mesure. Il estime qu’elle doit permettre aux projets de cette capacité de se développer plus efficacement et plus facilement que par le biais des appels d’offres, notamment dans les secteurs agricoles, industriels et pour les bâtiments publics.

« En effet, le guichet ouvert est plus adapté aux projets de 100 à 300 kWc qui supportent, en proportion, une structure de coûts fixes plus importante que les plus grands projets. Ce dispositif offre la garantie d’un niveau de rémunération et de loyer aux développeurs et aux bailleurs, et permet de facto de réduire les délais de développement et de réalisation », commente-t-il.

Jean-Louis Bal, le président du SER, rappelle que la filière attendait cette annonce de longue date. « Nous espérons désormais que les modalités de ce futur guichet ouvert, en particulier le niveau du tarif d’achat, permettront une véritable accélération de la filière. »

« Le mécanisme de rémunération de ce futur guichet ouvert doit être vertueux et inciter tous les acteurs à privilégier l’excellence technologique et environnementale et nous y serons attentifs » indique le président de la commission solaire du SER, Xavier Daval.