L’AAIB lance un programme pour favoriser les kits solaires en Egypte

Share

Concrètement, le financement de l’AAIB permet de couvrir les dépenses liées à l’achat et à l’installation des panneaux solaires, rapporte le site Afrik21. Le particulier peut rembourser son prêt via des « versements flexibles » sur une période de 84 mois. Globalement, les clients de la banque peuvent ainsi se voir prêter jusqu’à un plafond de 2 millions de livres égyptiennes (près de 112 000 euros).

En Égypte, ces systèmes permettent à certains ménages de « réduire leurs dépenses en électricité sur le long terme, en achetant des solutions durables produisant leur propre électricité à domicile », comme le rappelle l’AAIB.

Selon l’AAIB, son programme de financement des systèmes solaires domestiques vise aussi à soutenir la politique du gouvernement égyptien qui veut produire 20 % de l’électricité consommée dans le pays à partir de sources d’énergies renouvelables, indique le média africain. Dans le cadre de cette politique, de grandes installations de production d’électricité sont en construction en Égypte. C’est le cas du complexe solaire de Benban dans le gouvernorat d’Assouan. Les parcs solaires de ce complexe afficheront une capacité cumulée de 1 650 MW.