L’hydrogène vert est-il nécessaire pour équilibrer un réseau d’énergies renouvelables ?

Share

Les batteries, les pompes hydrauliques et d’autres solutions de stockage d’énergie et de réseau intelligent sont capables d’offrir des solutions à court terme pour répondre à l’intermittence de l’approvisionnement en énergie solaire et éolienne. Que se passe-t-il sur le long terme ? Des innovations telles que l’hydrogène vert et les carburants synthétiques alimentés par des énergies renouvelables pourraient-elles contribuer à équilibrer les fluctuations saisonnières à long terme ?

Un rapport du consultant norvégien DNV GL a examiné la contribution que des solutions de stockage d’énergie saisonnières, telles que l’hydrogène vert et les carburants synthétiques, pourraient apporter à l’équilibre de l’approvisionnement dans un réseau d’énergie renouvelable.

« Comme les énergies renouvelables prennent une part plus importante dans le mix énergétique, de nouvelles questions doivent être abordées, comme la satisfaction de la demande croissante d’électricité même en l’absence de vent ou de soleil », a déclaré Lucy Craig, la directrice de DNV GL Energy. « Nos recherches montrent que le stockage saisonnier offre une solution possible pour résoudre le problème des longues périodes sans production d’énergie renouvelable, par exemple pendant l’hiver nord-européen. »

Une promesse ?

Les auteurs du rapport The Promise of Seasonal Storage (Promesse de stockage saisonnier) ont analysé 58 ans de données énergétiques et météorologiques issues des Pays-Bas afin d’identifier les points où le stockage d’énergie à long terme pourrait jouer un rôle. Les résultats ont montré que les besoins en solutions à long terme étaient moins importants que prévu, les chercheurs ayant conclu que les batteries, l’hydroélectricité par pompage et les technologies émergentes telles que le véhicule-réseau (vehicle-to-grid) qui permet le transfert d’énergie entre les véhicules électriques et le réseau devraient pouvoir assurer la majeure partie du travail.

La réduction des coûts du stockage de l’hydrogène comprimé et des carburants synthétiques, dans la mesure où ils peuvent offrir un équilibrage à long terme du réseau comme cela est considéré comme acquis dans certains milieux, ne se fera que si d’autres marchés pour ces carburants se développent à grande échelle. Néanmoins, des taxes sur le carbone pourraient être nécessaires pour étayer l’analyse de rentabilité de l’équilibrage du réseau avec de telles solutions, explique le rapport.

 

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...