Un procédé de chauffage des panneaux pour déneiger

Share

La société norvégienne de technologie Innos a développé un système de surveillance du poids qui, selon elle, peut déclencher la fonte de la neige sur les panneaux photovoltaïques sur le toit. La technologie Weight Watcher, utilise les surfaces des modules pour faire fondre la neige, et a été mise au point afin d’éviter les charges dangereuses sur les panneaux et les toitures.

« Si vous poussez un courant à travers une diode, soit une cellule solaire, la cellule chauffera et la neige va fondre », explique le PDG d’Innos, Tommy Stromberg, à pv magazine. « Le défi est de pouvoir mettre le courant, le contrôler et optimiser la puissance utilisée pendant la période de fonte. »

Le système comprend un système de contrôle pour mesurer la densité de la neige, lequel est connecté à un système de manœuvre, à son tour relié à un interrupteur démarrant les unités d’alimentation en courant continu. Ces unités sont connectées aux modules solaires et peuvent injecter de l’énergie dans le système PV lorsque la neige recouvre complètement les panneaux, les empêchant de fonctionner normalement.

« Il faut injecter un courant aussi faible que possible afin d’éviter une augmentation des coûts d’exploitation », ajoute Stromberg. Dès que la neige est fondue, les panneaux reprennent leur production d’électricité, compensant l’énergie utilisée.

Le système serait capable de faire fondre environ 2 kg de neige par mètre carré, par heure, signale Innos.

Autorisation du fabricant

Cependant, l’autorisation des fabricants de modules est requise pour installer un tel système, sinon les garanties du panneau peuvent être annulées. « Au fil des ans, nous avons coopéré avec certains des plus grands producteurs de modules au monde pour les tests sur la durée de vie des panneaux », insiste Stromberg. « Nous avons, pour le moment, des certificats de garantie incontournables de REC, JA Solar, Longi et de certains autres fabricants qui ne montrent aucun effet sur le rendement et la dégradation pendant la durée de vie du [panneau].»

Le PDG précise que le système Weight Watcher peut en principe être appliqué à tous les modules cristallins standard, y compris en rénovation.

Solution pour grandes toitures

Innos prétend avoir déjà utilisé son système sur plus de 30 000 m2 en toitures en Norvège. « En raison du changement climatique, une augmentation des fortes chutes de neige est observée sur de courtes périodes plutôt que des chutes de neige stables au fil du temps », indique la société. « Cela augmentera la nécessité de protéger les toits qui ne peuvent pas supporter de lourdes charges. »

Stromberg, juge que les coûts associés au système Weight Watcher pourraient être supportés par des entreprises commerciales et industrielles dotées de grandes surfaces en toiture et d’installations photovoltaïques de taille moyenne. « La prolongation de la durée de vie est l’activité la plus rentable et la plus respectueuse de l’environnement qui puisse être appliquée aux bâtiments anciens en combinaison avec une installation photovoltaïque », ajoute-t-il. « Combiné à Innos Weight Watcher, l’analyse de rentabilisation est beaucoup plus solide. » Le patron d’Innos a ajouté que le coût du système de neige devrait être calculé par mètre carré plutôt qu’en puissance.

Les avantages

Une réduction des coûts de déneigement – et des risques associés au travail sur toiture – sont d’autres avantages pour les installateurs. Innos juge que sa technologie permet d’installer des panneaux solaires sur des toits plus anciens et plus fragiles, en particulier sur les bâtiments commerciaux construits avant 1970, qui ont souvent des structures incapables de résister à des chutes de neige de plus de 150 kg / m2.

« Les fortes densités de neige, combinées aux installations de panneaux solaires existantes, peuvent affaiblir les toits voire potentiellement conduire à un effondrement », insiste Stromberg. « Weight Watcher devient une assurance contre cela car il contrôle à la fois la poids de la neige et s’assure de la faire fondre avant qu’elle ne devienne trop lourde. »