Alpiq va gérer la plus grosse batterie de Suisse dédiée aux services système du réseau

Share

Cette batterie, de 20 MW et de 18 MWh de capacité, sera mise en service par MW Storage à Brunnen, au cours du troisième trimestre 2020, précise un communiqué d’Alpiq. L’énergie stockée permettrait de faire fonctionner simultanément environ 11 000 ordinateurs pendant douze heures ou de conduire 1 400 voitures électriques sur une centaine de kilomètres, indique l’électricien helvète. Financée par des investisseurs privés, elle sera utilisée pour les services système et servira à assurer la stabilité du réseau électrique suisse.

Alpiq est responsable de la gestion de la batterie et de la commercialisation de sa puissance. Elle a conclu, à cette fin, un accord avec la société MW Storage implantée dans le canton de Zoug, pour une première période de cinq ans.

En Suisse, Alpiq est l’un des principaux producteurs d’électricité, prestataires de services énergétiques et négociants en énergie. La société propose notamment à ses clients des produits sur mesure pour accéder au marché, gérer les actifs et les risques ainsi que pour commercialiser la flexibilité. Grâce à ce savoir-faire, la batterie sera exploitée de manière rentable pour le compte de MW Storage dès sa mise en service, et la puissance utile au système pourra être commercialisée de manière optimale.

En plus de ses propres centrales à accumulation (des centrales hydrauliques de pompage-turbinage), le portefeuille flexible d’Alpiq comprend des installations de tiers, telles que l’accumulateur situé à Maienfeld. Grâce à son intégration dans ce pool unique, Alpiq peut utiliser la batterie de 20 MW de Brunnen pour gérer principalement la puissance de réglage secondaire. Dans un deuxième temps, Alpiq signale qu’elle « annoncera également la batterie auprès de Swissgrid, la société nationale pour l’exploitation du réseau de transport, pour la puissance de réglage primaire. »  L’électricien explique que « la part croissante d’injection d’électricité fluctuante issue du soleil et du vent impose des exigences de plus en plus élevées en termes de régulation du réseau. C’est pourquoi les capacités flexibles qui contribuent à la sécurité d’approvisionnement via les services système deviennent de plus en plus importantes. »