Le groupe luxembourgeois Encevo renforce sa présence dans le PV

Share

Le bénéfice net pour 2019 est en hausse et s’élève à 67,9 millions d’euros (63,9 millions d’euros en 2018). L’Ebitda atteint 211,9 millions d’euros (213,3 millions d’euros en 2018). Le groupe confirme ainsi sa performance solide. Dans un environnement hautement concurrentiel, les volumes en termes de vente d’énergie, autant pour l’électricité que pour le gaz naturel sont comparables à 2018.

Après avoir mis en service avec succès 13,9 MWc de centrales photovoltaïques en 2019 et 2020, Enovos Luxembourg entame la réalisation d’ici mi-2021 d’une nouvelle série d’installations photovoltaïques d’une puissance totale de 19,5 MWc sur le territoire du Grand-Duché de Luxembourg. Suite au second appel d’offres public pour installations photovoltaïques, Enovos va réaliser neuf projets additionnels avec différents partenaires (notamment ArcelorMittal, Arthur Welter, Goodyear, Hellmich, Post Luxembourg, RTL Group et Voyages Vandivinit). Parmi ces installations figureront des projets sur des toits de bâtiments, au sol et – nouveauté au Luxembourg, signale Encevo – des panneaux photovoltaïques flottant sur l’eau du bassin industriel d’ArcelorMittal à Differdange.

Le développement des renouvelables se poursuit aussi dans la « Grande-Région » avec des développements éoliens en Sarre et des premières installations photovoltaïques mises en service aux Pays Bas. Enovos a également développé de nouveaux modes d’approvisionnement comme le Power Purchase Agreement pour ses clients en Allemagne et au Luxembourg, qui permet d’intégrer encore mieux les énergies renouvelables dans les marchés de l’énergie et de répondre à la demande croissante d’énergies renouvelables en alliant les sources planifiables (hydro) et volatiles (comme l’énergie éolienne et photovoltaïque).

L’exercice écoulé aura aussi été marqué par de nouveaux investissements record surtout en ce qui concerne le domaine des réseaux. Creos Luxembourg, la filiale réseau, a investi 147 millions d’euros en 2019. La majeure partie de ces investissements concerne la maintenance et l’extension respectivement la modernisation des réseaux, surtout des réseaux électriques, et des infrastructures. S’y ajoutent le déploiement continu des compteurs intelligents (quelques 255 000 compteurs installés pour l’électricité, et 39 500 pour le gaz) ainsi que des bornes de recharge publiques du réseau Chargy (337 bornes installées). En Allemagne, Creos a continué la modernisation de son réseau de gaz et a entamé des études en vue d’accueillir plus de gaz verts (biogaz et hydrogène). Des investissements dans des nouvelles stations clients ont aussi été faits du côté électrique en Sarre.

Encevo signale cependant que les développements dans le contexte de la pandémie Covid-19 risquent d’altérer les perspectives pour l’année 2020. Le groupe s’attend à ce que l’économie et donc également les marchés de l’énergie soient impactés négativement. Au-delà des conséquences économiques, le groupe espère que ses projets futurs (investissements et développement des énergies renouvelables, des réseaux, …) ne soient pas affectés sur le long terme. Sa structure solide devrait permettre à Encevo de faire face aux défis dans cette période difficile.