L’appel à projets pour l’hydrogène au Portugal attire 16 milliards d’euros d’investissements

Share

Le gouvernement portugais a déclaré cette semaine qu’il avait reçu 74 manifestations d’intérêt en réponse à son appel à projets sur l’hydrogène, lancé à la mi-juin.

« Les investissements proposés s’élèvent à environ 16 milliards d’euros, ce qui équivaut à 7,5 % du PIB portugais », indique le gouvernement.

Les promoteurs portugais et d’autres entreprises européennes de toute la chaîne de valeur ont proposé des projets, avec la participation des secteurs public et privé. « Les projets couvrent également différents domaines stratégiques, de la production d’hydrogène vert au transport », explique le gouvernement, sans révéler de détails supplémentaires sur les projets ou les développeurs.

Le gouvernement va maintenant déterminer si les propositions sont conformes aux exigences de l’appel. Il fera une nouvelle mise à jour le 27 juillet.

Il a consacré un budget de 40 milliards d’euros à l’appel, qui fait partie de la stratégie nationale du Portugal en matière d’hydrogène (Estratégia Nacional para o Hidrogénio), récemment annoncée par João Galamba, secrétaire d’État à l’énergie. Il a déclaré début juillet que la zone entourant la ville de Sines, dans le district de Setúbal, avait été choisie pour un ensemble de projets visant à produire, stocker et transporter de l’hydrogène vert à l’échelle industrielle.

« La crise climatique est également une opportunité industrielle et technologique pour l’Union européenne et les États membres, et l’hydrogène propre le montre parfaitement », déclare M. Galamba, en référence à l’Alliance européenne pour l’hydrogène propre, qui vise à créer une chaîne de valeur entièrement basée sur l’hydrogène.

La compagnie nationale EDP développe actuellement un projet pilote de production d’hydrogène avec stockage dans a centrale à cycle combiné de Ribatejo, avec le soutien de l’Union européenne. Le projet s’appuiera sur un électrolyseur de 1 MW, avec une capacité de stockage de 12 MWh.