PowerUp lève 5 millions d’euros auprès d’EDF et de Supernova Invest

Share

Lancée en 2017, PowerUp développe une technologie de rupture MAP – Mesurer, Agir, Prédire – qui se fonde sur plus de 10 ans de recherche du CEA-Liten et sept brevets. Ses solutions ont pour objectif d’optimiser les performances et les durées de vie des batteries lithium-ion afin de fiabiliser les futurs systèmes de stockage et de les rendre plus compétitifs.

PowerUp, start-up du secteur cleantech, propriétaire d’une technologie de rupture qui fiabilise la gestion et prolonge la durée de vie des batteries lithium ion, vient de boucler un nouveau tour de table auprès de son investisseur historique Supernova Invest, de ses business angels et du groupe EDF. Dans un communiqué publié à cette occasion, PowerUp s’affirme aujourd’hui prête à s’attaquer à un nouveau marché international, celui du

stockage massif d’énergie (ESS – Systèmes de stockage d’énergie).

La strat-up vise à « prendre part à la transition écologique et énergétique en adaptant sa technologie aux applications de stockage d’énergie renouvelable ; à accélérer son développement avec le recrutement de 25 personnes d’ici 2 ans, aussi bien sur la partie ingénierie que commerciale et enfin à renforcer sa position de leader sur le marché français, avant d’élargir son activité en Europe et en Amérique du Nord. »

Aujourd’hui, PowerUp s’adresse à tous les fabricants et exploitants utilisant des batteries pour des usages en cyclage ou des batteries de secours. Forte d’expérimentations avec des grands groupes tels que la SNCF Réseau, EDF, Schneider Electric ou encore Crédit Agricole Nord Midi Pyrénées, la start-up commencera sa production en 2021.

En investissant dans PowerUp, EDF Pulse Croissance s’inscrit dans le Plan de stockage du groupe EDF, qui prévoit l’installation de 10 GW de nouveaux moyens de stockage d’ici à 2035. En plus d’apporter aux gestionnaires une optimisation de la performance des batteries de leurs parcs grâce à sa technologie MAP, la solution de pilotage et de prédiction de la durée de vie des batteries développée par PowerUp permettra notamment au groupe EDF de gagner en compétitivité sur les solutions de stockage et sur l’exploitation des projets ESS, précise le communiqué co-signé par EDF.

Cette prise de participation permet également la signature d’un partenariat entre la R&D d’EDF et PowerUp, pour accélérer le développement d’algorithmes plus performants pour le pronostic et le diagnostic de l’état des batteries. La R&D d’EDF apportera toute son expertise et ses moyens d’essais, développés depuis plus de 20 ans, sur le vieillissement des batteries dans les grands systèmes de stockage stationnaire.

Créée en avril 2017, PowerUp est née de la collaboration entre le CEA- Liten (Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives), Lumila (fabricant français d’éclairages LED pour de grands groupes).

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

Apex Energies lève plus de 120 M€ pour construire 250 centrales solaires en toitures et ombrières
18 juillet 2024 D'un montant exact de 125,4 M€, il s'agit du deuxième financement de plus de 100 millions d’euros levé par le groupe et du plus important de son histo...