La solution de production d’hydrogène vert locale Be Greener labellisée par Solar Impulse

Share

La fondation Solar Impulse a sélectionné la solution Be Greener développée par Bouygues Energies & Services et PowiDian pour la Direction des Services de la Navigation Aérienne (DSNA). Grâce à une production d’hydrogène vert locale, cette solution, créée sous l’impulsion de la DSNA dans le cadre du projet SEPHER « Secours Electrique par Pile à Hydrogène et Energies Renouvelables » pour l’alimentation d’une antenne, permet d’assurer l’autonomie énergétique de sites isolés. Solar Impulse l’a labellisée dans la catégorie « énergie propre et abordable ». « Nous sommes très fiers que le fruit de notre travail collectif, Be Greener avec Powidian pour la DSNA, soit reconnu par la fondation Solar Impulse parmi les 1000 solutions technologiques innovantes, dans le monde, pour développer des énergies propres et locales », s’est réjouie Caroline Mazzoleni responsable Smart Energy chez Bouygues Energies & Services.

La Fondation Solar Impulse vise en effet à promouvoir les solutions propres et rentables auprès des décideurs du monde entier. Ce label est décerné aux innovations qui sont actuellement en opération avec un impact socio-environnemental positif et une rentabilité économique. Be Greener fait donc désormais partie des 1000 solutions qui sont promues et présentées par Bertrand Piccard aux gouvernements, sociétés et institutions du monde entier.

Dans l’application du projet SEPHER, l’énergie est produite localement par des panneaux photovoltaïques pour alimenter l’antenne. Une partie de cette énergie est transformée en hydrogène grâce à un électrolyseur. Cet hydrogène vert est stocké pour faire face à un éventuel déficit d’alimentation sur une période pouvant aller de 1 à 5 jours. L’hydrogène peut ensuite être retransformé en électricité, grâce à une pile à combustible.

Selon Solar Impulse, dans la configuration de base, la consommation d’énergie primaire non renouvelable est ainsi réduite de 57 % par rapport à une solution de groupe électrogène classique diesel, les émissions de gaz à effet de serre de 87 % et jusqu’à 70 kg d’hydrogène vert peut être produit annuellement. La réduction du coût opérationnel s’élève à 56 %.

Solar Impulse a donc salué cette « solution respectueuse de l’environnement, qui a pour objectif de remplacer des groupes électrogènes diesel par une solution basée sur de l’hydrogène vert, local et produit à partir d’énergie renouvelable ».

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...