Appel d’offres ZNI tranche 4 : l’analyse des résultats

Share

Le ministère de la Transition écologique a publié le 9 juillet dernier la liste des lauréats de la quatrième tranche de l’appel d’offre portant sur les installations solaires non-équipées de dispositifs de stockage en ZNI. Lancé en 2019, il vise à attribuer en deux ans un volume total de 282 MWc. Les territoires visés sont la Corse, la Réunion, la Guadeloupe, la Martinique, Mayotte et la Guyane.

Pour la tranche 4, 72 % de la puissance appelée a été attribuée. Pour la famille 2a (installations sur bâtiments ou ombrières de parking de puissance comprise entre 100 et 500 kWc), la puissance attribuée s’élève à 12,4 MWc sur une puissance appelée de 17 MWc. 42 lauréats ont été désignés. Les prix plancher et plafond pour Mayotte étaient de 56 euros et 194 euros. Pour les autres territoires, 56 et 168 euros.

La famille 2b (installations sur bâtiments ou ombrières de parking de puissance comprise entre 500 kWc et 1,5 MWc) est la plus sous-souscrite avec 57 % seulement de la puissance appelée attribuée (15,4 sur 27 MWc), 14 lauréats ont été désignés. Les prix plancher et plafond pour Mayotte étaient de 47 euros et 171 euros, pour les autres territoires de 47 à 140 euros.

Enfin, pour la famille 2c (installations au sol de puissance comprise entre 500 kWc et 5 MWc), 82 % de la puissance a été attribuée (32 MWc sur 39), pour 11 lauréats. Les prix plancher et plafond pour Mayotte étaient de 42 euros à 131 euros et pour les autres territoires de 42 à 112 euros.

Sur une capacité allouée totale de 59,8 MWc, selon l’analyse menée par Finergreen, 10 développeurs ont été identifiés. Albioma arrive en tête avec 14,1 MWc, suivi par TotalEnergies (12,2 MWc) et Akuo Energy (11,4 MWc). Ce podium concentre donc 63 % de la capacité totale. Amarenco se classe quatrième avec 5,7 MWc, Colibri Solar suit avec 4,8 MWc, Green Tech avec 2 MWc, GreenYellow avec 1,6 MWc et Générale du Solaire avec 1,5 MWc.

Selon Finergreen, comme pour la 3ème tranche de cet appel d’offres, la Réunion compte le plus grand nombre de projets lauréats ; ainsi que la plus grande capacité cumulée à installer sur cette 4ème tranche de l’appel d’offres. La région démontre à nouveau son attractivité pour les développeurs avec 34,6 MWc alloués contre 32 appelés.

Après avoir été très largement sursouscrite lors de la 5ème tranche (antérieure à cette 4ème tranche), la Guyane cumule aujourd’hui 11,6 MWc alloués sur les 14MWc appelés. Les deux premiers territoires lauréats, la Réunion et la Guyane, concentrent 77 % de la capacité allouée totale.

Finergreen note également que seulement 10 % de la capacité appelée en Martinique a été allouée, en ligne avec le faible niveau de souscription constaté à la 3ème tranche (17 %). La Guadeloupe a également été légèrement sous-souscrite avec respectivement 84 % de la capacité appelée allouée. Le faible niveau de souscription pour Mayotte (26 %) contraste assez nettement avec le niveau de la 5ème tranche (91 %).

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

L’action du développeur solaire résidentiel SunPower s’effondre de 70 %
23 juillet 2024 Le cours de l'action du développeur américain d'installations solaires en toiture, appartenant à 32 % à TotalEnergies, est passé sous la barre des 1 $...