La société d’électricité malawite Egenco lance son plus gros projet solaire avec stockage (20 MW)

Share

La société paraétatique d’électricité Egenco a annoncé dans un communiqué le lancement de ce qui sera son plus grand projet solaire. L’entreprise va construire une centrale solaire de 20 MWc qui sera équipée d’un système de stockage par batteries. La première phase concerne la mise en service de 10 MWc d’ici 2023 et débutera après l’étude de faisabilité de l’opération – soit en mai 2022 selon les estimations d’Egenco.

Le contrat pour la conception, la fourniture, l’installation et la mise en service de la centrale solaire photovoltaïque évolutive de 10 MW a été attribué au fournisseur chinois Chint Electric. Le stockage par batterie fera l’objet d’un autre contrat. Le communiqué relatif à l’opération précise que le projet est financé par les fonds propres d’Egenco pour un montant total de 12 millions de dollars US.

A cette occasion, Egenco a mis la main sur un terrain de 110 hectares de terrain à Nanjoka dans le district de Salima. Situé à quelque 71 kilomètres de la capitale Lilongwe, le site peut en fait accueillir une centrale solaire de 50 MW d’après l’entreprise électrique. Les détails concernant la seconde phase à 10 MWc ne sont pas communiqués mais Egenco a précisé vouloir continuer d’agrandir l’installation photovoltaïque par la suite.

La centrale de Salima permettra à Egenco d’agrandir son petit portefeuille solaire composé des centrales photovoltaïques de 1,3 MW de Likoma et Chizumulu, toutes deux mises en service en 2020. Aujourd’hui le mix de production d’électricité d’Egenco repose à 95 % sur l’hydroélectricité. Un chiffre que la société aimerait faire passer à 76 % d’ici cinq ans afin de limiter sa dépendance à ce type d’énergie et diversifier ses sources d’électricité.

Plusieurs projets solaires d’ampleur devraient voir le jour au Malawi au cours des prochaines années : la centrale avec stockage 20 MWc+5 MW/10 MWh Golomoti Solar devrait être connectée au réseau en 2022 (ses travaux ont débuté au premier trimestre 2021) et le parc PV de Nkhotakota devrait quant à lui apporter 37 MW supplémentaire au réseau à sa mise en service – dont la date n’a pas encore été communiquée. Une autre centrale solaire de 60 MWc est aussi en développement dans le district de Salima, portée par InfraCo Africa, le fonds JCM Clean Power Development Fund et le promoteur local Matswani.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

Apex Energies lève plus de 120 M€ pour construire 250 centrales solaires en toitures et ombrières
18 juillet 2024 D'un montant exact de 125,4 M€, il s'agit du deuxième financement de plus de 100 millions d’euros levé par le groupe et du plus important de son histo...