Un bâtiment résidentiel entièrement alimenté en hydrogène pour le chauffage et l’eau chaude

Share

D’après pv magazine international.

Un consortium néerlandais dirigé par l’université technologique de Delft (TU Delft) et l’organisme de logement social Woningcorporaties, a connecté un immeuble résidentiel existant situé sur le campus de TU Delft à un réseau souterrain d’hydrogène qui répond désormais à toute la demande de chauffage et d’eau chaude.

Le projet, appelé [email protected], est le premier de ce type en Europe continentale. Il combine un réseau souterrain d’hydrogène similaire à celui utilisé pour le gaz naturel et des tuyaux d’hydrogène qui traversent le bâtiment pour rejoindre la chaudière à hydrogène située dans les combles.

Selon le groupe de recherche, l’hydrogène a une densité énergétique inférieure à celle du gaz naturel et, lorsque l’infrastructure existante est utilisée, le débit d’hydrogène doit être considérablement augmenté pour répondre à la même demande énergétique. “Ces vitesses et volumes élevés sont susceptibles d’entraîner des nuisances sonores et des résonances indésirables dans l’installation intérieure”, préviennent-ils également. “De plus, l’hydrogène est très inflammable et incolore et inodore, autant de propriétés qui nécessitent des mesures de sécurité et de gestion supplémentaires pour l’utilisation de l’hydrogène.”

Les habitants de cette maison aux Pays-Bas disposent d’un chauffage et d’une eau chaude sanitaire à base d’hydrogène.

Image : Woningcorporaties

Les régulateurs de pression de gaz existants du bâtiment et la fermeture intelligente de l’alimentation en gaz, qui n’étaient pas immédiatement adaptés à l’application de l’hydrogène, ont dû être ajustés, de même que le compteur de gaz et la tuyauterie. En outre, les chercheurs ont ajouté un module de communication destiné aux opérateurs du réseau afin de garantir la sécurité du système via la surveillance.

Avec la configuration proposée, les résidents du bâtiment ne devraient percevoir aucune différence en termes d’utilisation, de chaleur et de confort par rapport à un système basé sur une chaudière de chauffage central classique.

Le système et tous ses composants sont en tension depuis novembre et seront testés jusqu’en juillet 2022.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.