Le groupe immobilier IDEC entre au capital de l’EIT InnoEnergy

Share

Le groupe immobilier IDEC a annoncé sa prise de participation dans la société néerlandaise EIT InnoEnergy qui développe un écosystème d’outils, de produits et de startups pour l’innovation dans l’énergie durable et qui est soutenue par l’Institut européen d’innovation et de technologie (EIT), un organe de l’Union européenne.

L’investissement « permettra au groupe IDEC d’avoir accès à des innovations pionnières et de proposer des projets immobiliers tournés vers les énergies du futur et l’efficacité énergétique, en utilisant le vaste écosystème d’EIT InnoEnergy », peut-on lire dans le communiqué relatif à l’opération. Ce faisant, le groupe IDEC rejoint au capital des grandes entreprises comme Volkswagen, TotalEnergies, EDF ou encore l’institution financière ING qui a également rejoint le pool d’investisseurs début 2022.

De son côté, « EIT InnoEnergy s’appuiera sur les biens immobiliers gérés, développés, conçus et construits par le groupe IDEC et sur près de 1 000 hectares de maîtrise foncière en Europe, pour soutenir le déploiement de start-ups tant sur les volets commerciaux que de développement de capacités industrielles ». Depuis 2010, l’initiative a investi 560 millions d’euros dans plus de 380 entreprises. Ces dernières pourraient générer ensemble un chiffre d’affaires combiné de quelque 16 milliards d’euros d’ici 2026.

« Avec les bâtiments qui génèrent près de 40% des émissions annuelles de CO2 dans le monde, l’environnement bâti a un rôle énorme à jouer dans la transition écologique », a également fait remarquer Karine Vernier, PDG d’EIT InnoEnergy France.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...