Huit développeurs demandent le soutien de l’UE dans la création d’une filière photovoltaïque européenne

Share

Akuo Energy, Amarenco, BayWa r.e., EDF Renouvelables, Enel Green Power, Engie, Iberdrola et Vattenfall Solar, réunis par SolarPower Europe, ont écrit le 26 janvier à la Commission européenne pour demander une stratégie européenne visant à renforcer la chaîne de valeur de l’énergie solaire photovoltaïque. Dans leur lettre, ils rappellent que pour être sur la voie de la neutralité climatique, l’Europe devra installer 870 GW de solaire d’ici à 2030 et se disent prêtes à déployer l’énergie photovoltaïque à un rythme plus rapide.

« Nous devons nous engager à développer une stratégie européenne pour la chaîne de valeur du solaire photovoltaïque qui sera approuvée par le Conseil “Compétitivité” en 2022, écrivent les signataires. Cela est nécessaire pour atteindre les objectifs de l’accord vert européen fixés par la la Commission européenne ».

Pragmatique et progressiste, une telle stratégie devrait inclure un ensemble complet de mesures garantissant des conditions de concurrence équitables pour l’industrie européenne, conformément à l’approche de l’UE en matière d’autonomie ouverte et stratégique, poursuivent-ils.

Les principaux partenaires de l’UE, tels que l’Inde et les États-Unis, ont déjà identifié l’industrie du solaire photovoltaïque comme stratégique et réinvestissent dans ce secteur.
comme stratégique et réinvestissent dans la fabrication nationale. L’Europe dispose de nombreux atouts sur lesquels elle peut sur lesquels elle peut compter : un écosystème industriel et un savoir faire historiques, une avance technologique sur les cellules du futur grâce à une communauté de recherche et d’innovation dynamique. à une communauté de recherche et d’innovation dynamique.

Selon eux, si les mesures sont prises en temps voulu, une capacité de production de 20 GW peut être redéveloppée en Europe avant 2030. L’intérêt industriel est là, et déjà 2 GW de capacité de fabrication de cellules ont été redéveloppés en Europe, financés principalement par le secteur privé. Pour accélérer ces projets, SolarPower Europe et EIT InnoEnergy ont déjà lancé une alliance industrielle solaire – l’Initiative solaire européenne. Pour passer à l’étape suivante, ils demandent donc de la part de l’Union européenne et des gouvernements des Etats-membres un engagement rapide et décisif. Ceux-ci doivent déployer un cadre réglementaire favorable à travers leur  politique énergétique et industrielle et doivent également fournir des outils de réduction des risques pour encourager l’investissement dans les projets industriels.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

Apex Energies lève plus de 120 M€ pour construire 250 centrales solaires en toitures et ombrières
18 juillet 2024 D'un montant exact de 125,4 M€, il s'agit du deuxième financement de plus de 100 millions d’euros levé par le groupe et du plus important de son histo...