Un gros exploitant de batteries Tesla condamné pour non-respect des règles énergétiques australiennes

Share

D’après pv magazine Australie.

La réserve d’énergie de Hornsdale (HPR), qui est détenue et exploitée par le géant français des énergies renouvelables Neoen, a été condamnée à payer une amende de 900 000 dollars australiens pour avoir enfreint les règles australiennes en matière d’énergie.

L’amende, ordonnée par la Cour fédérale, intervient à la suite d’une action en justice entamée par le régulateur australien de l’énergie contre HPR. Elle est liée à des infractions aux règles nationales en matière d’électricité, concernant des services de secours pour le réseau.

L’autorité de régulation affirme qu’entre juillet et novembre 2019, HPR n’a pas fourni de services auxiliaires de contrôle de fréquence de secours (FCAS), en dépit des offres faites et du paiement reçu de l’Australian Energy Market Operator (AEMO) selon lequel elle devait se tenir prête à les fournir. HPR a admis qu’elle n’aurait pas été en mesure de respecter ses offres et de fournir ces services pendant cette période, alors même qu’elle était payée pour le faire.

La défaillance a été identifiée au moment où une panne inattendue à la centrale électrique au charbon de Kogan Creek dans le Queensland en 2019 a provoqué des perturbations du réseau. Le tribunal a constaté que les enquêtes menées après l’incident de Kogan Creek avaient révélé que le système de stockage, surnommé “grande batterie Tesla”, ne fournissait pas les services de stabilité annoncés depuis la mise à jour du micrologiciel effectuée par le fournisseur de technologie Tesla au début de l’année 2019.

La suite de l’article est disponible sur le site de l’édition australienne de pv magazine.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...