Une nouvelle technologie pour produire de l’hydrogène à partir de l’eau du robinet

Share

D’après pv magazine Espagne.

Le scientifique espagnol José Antonio González Ibáñez a mis au point un système capable de générer et de stocker de l’hydrogène à partir de l’eau du robinet, sans recourir à l’électrolyse.

« Jusqu’à aujourd’hui, l’électrolyse est le moyen le plus répandu pour produire de l’hydrogène. Toutefois, ce processus nécessite une consommation électrique significative qui le rend peu intéressant d’un point de vue économique », a-t-il déclaré à pv magazine.

Le prototype consiste en un réservoir rempli d’eau, de ferrosilicium et d’hydroxyde de sodium. La production d’hydrogène commence avec l’envoi d’air comprimé par un compresseur de 20 W dans la partie inférieure du réservoir.

« C’est l’air qui entraîne la réaction entre les différents éléments chimiques et génère de l’hydrogène, explique le scientifique. Puis l’hydrogène s’échappe par la partie supérieure du réservoir et est canalisé vers un réservoir présentant une pression identique. L’eau de ce deuxième réservoir collecte les éventuelles impuretés et l’hydrogène ressort par la partie supérieure. »

Une fois l’hydrogène purifié, il passe par un conduit vers un autre réservoir équipé de contacts fermés, d’une soupape de sécurité et d’un tuyau de sortie assorti d’une soupape électromagnétique.

« Nous travaillons actuellement à la mise au point d’un modèle doté d’un réservoir de 220 litres capable de fonctionner à une pression de 1 kg/cm² avec un débit de 30 litres par minute, poursuit José Antonio González Ibáñez. Cela permet de produire du chauffage, de l’eau chaude et de l’électricité pour un foyer ou une petite entreprise. »

Le groupe œuvre en outre à la conception d’un modèle plus grand capable de fonctionner à une pression de 750 kg/cm² et qui serait en mesure d’alimenter une centrale thermique ou un navire porte-conteneurs.

« L’hydrogène est produit sur le lieu de son utilisation, ce qui permet d’éliminer la problématique du transport. Tout ce qu’il faut, c’est de l’eau du robinet, souligne le scientifique. Ce système peut générer une énergie équivalant à un litre d’essence (soit 30 mégajoules ou 8,333333 kW) pour 0,0151515 € (0,0153749 $). »

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.